Ressacs - David James Kennedy

Publié le 6 Juillet 2014

Ressacs - David James Kennedy

Par une nuit d'orage, dans un des derniers hôpitaux militaires de la Côte atlantique, un interne disparaît après qu'un de ses patients a été sauvagement assassiné. Bouleversé par la disparition de son confrère, Tom Castille se lance sur ses traces en même temps que les gendarmes. Bientôt, il découvre une chose troublante. dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins mille ans plus tôt, d'autres disparitions ont eu lieu, dans des circonstances semblables ...

La route du Dr Castille croise celle de Sophie, une femme au comportement étrange, et celle d'un flic au physique de rugbyman. Ensemble, ils repoussent les limites du possible et remontent dix ans, trente ans, deux cents ans en arrière pour découvrir le secret des mystérieux ressacs du passé.

Parce que c'est là que se trouve la clé, préservée par la roche et l'océan. Parce que ici plus que nulle part ailleurs, personne n'échappe à son destin. Il vous attend, vous guette, et finit toujours par vous rattraper ....

Voici un thriller que j'avais envie de lire depuis un petit temps, surtout depuis ces quelques mots échangés avec son auteur qui, n'ayons pas peur des mots, est une personne très sympathique et passionnée qui peut parler de son, bébé durant de longs moments (je garde un très bon souvenir de cette rencontre à Douai).

Revenons-en au bouquin. Pour ce premier roman, David-James Kennedy nous embarque pour une enquête qui m' a emmenée là où je ne pensais pas aller. Misant énormément sur l'ambiance, l'intrigue se déroule dans un décor sombre et intriguant (limite étouffant par moment), pour se dérouler sur un bon rythme qui se maintient tout au long du récit. Durant ces 428 pages de suspens, j'étais plongée dans un bâtiment sombre malmené par l'orage, les éclairs claquaient et faisaient trembler les vitres créant une atmosphère lugubre amplifiée par les cris de l'étage psychiatrique.

Parlons-en de ce suspens justement. Joli travail de découpage du texte. Des chapitres courts mais se terminant tous par une petite phrase ayant un rôle précis: assurer la transition vers la suite en s'assurant de maintenir un suspens constant.Des chapitres courts rondement menés ne donnant qu'une envie: lire le suivant.

Un excellent premier roman qui a su me tenir en haleine (malgré l'un ou l'autre petit cliché), un premier roman au rythme soutenu et à l'intrigue fouillée, un premier roman comme une promesse de futures pages de grande qualité.

J'ai pris beaucoup de plaisir à m'enfoncer dans l'univers développé par l'auteur, et me demande sérieusement ce qu'il nous réservera par la suite. Car après ce roman, nul doute que les lecteurs auront de grandes attentes ...

Rédigé par sophie

Publié dans #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article