Le doute - S K Tremayne

Publié le 6 Juillet 2015

Le doute - S K Tremayne

Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s'installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l'étrange comportement de Kristie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia... Qui est-elle vraiment ?

C'est toujours un petit plaisir de pouvoir découvrir avec un peu d'avance un thriller attendu! Là certains vont me répondre "Pouah déjà lu ma grande et depuis longtemps". Et je leur répondrai en rougissant un peu "Ah ben euh oui en effet". En effet, ce roman tant attendu par pas mal de lecteurs au taquet pour la rentrée est en fait une seconde vie offerte au manuscrit de S.K. Tremayne qui fut en son temps lui aussi dans le catalogue France Loisirs.

Le doute - S K Tremayne

Venons en au bouquin en lui même.

J'en ressors avec une impression bizarre ... Difficile de dire pour moi si j'ai aimé! Comme une impression de repères perdus et de codes bousculés, je lui ai trouvé des défauts mais en même temps je tournais les pages pour savoir. 

Dès le premier chapitre, le ton est donné : etouffant, angoissant, ... Mais au fil de l'avancement, viens le "Mais pourquoi?" tant certains éléments paraissent énormes et peu crédibles. Parce que oui, je l'accorde, la jéméllité est un monde à part plein de mystère, mais trop c'est trop et ça pousse un texte vers le délicat "peu crédible". Après, je ne dis pas le contraire,certains lecteurs parents de jumeaux en ressortiront peut-être terrorisés, traumatisés et me diront "ah ben si c'est possible on voit bien que tu n'en as pas", mais moi je reste sur ma position: même si cela nous donne un bon suspens, un peu de crédibilité bon sang!

La comparaison avec "Les apparences"? Là je n'ai qu'un mot: pitié arrêtez de comparer chaque nouveau thriller à ce monument! A chaque fois les attentes sont énormes et à chaque fois la déception encore plus ... Oui on tente de ne plus savoir qui est qui. Oui on tourne les pages. Oui faux-semblants, petites tromperies et grosses manipulations sont au programme. Oui ça tient en haleine. Oui, oui, et encore oui. Mais non ce ne sont pas les apparences. Non le travail n'est pas le même, non ça ne tient pas autant la route (même si çareste un page turner agréable), et non la finesse et la perspicacité propre à Flynn ne se retrouve pas dans ces lignes. Donc pitié cessez avec ces comparaisons (la même remarque s'appliquant à d'autres thriller ayant utilisé le même argument de vente ceci dit ...).

Au delà de mes petites râleries? Un plaisir toujours égal de retrouver des paysages que j'aime autant ... Sauvages, avec le vent que l'on se prend en pleine face et ces odeurs d'écumes, propices à la solitudes et à l'angoisse (bon ok encore cette exploitation de décors mais moi j'aime ça). Un suspens qui même si, soyons honnête, m'a amenée à pousser de longs et gros soupirs,  m'a tenue en haleine jusqu'à la fin (enfin en haleine ... oui et non mais une envie de savoir). Une bousculade d'éléments nouveaux qui interviennent de façon précise comme pour mieux nous emmener dans le psyché bouleversé de l'héroïne. Une tentative de twist final mais à laquelle on s'attend en fin de compte mais ... qui reste agréable à lire. 

Alors oui j'ai passé un bon moment (vacances, soleil, jardin, transat, thriller = formule gagnante), oui j'en suis sortie un peu déboussolée (ah ça c'est un bon point), mais non je ne suis pas hyper giga méga emballée, non ce n'est pas le thriller de l'année (quoique je ne sais pas ce que nous réserve l'année ...). Cependant, ça reste un moment agréable et ça il ne faudrait pas se priver de le dire!

Merci à Babelio et aux Presses de la Cité pour cette agréable lecture, la première de mon long congé d'été  (j'en profite pour vous annoncer qu'il sera un peu plus long que les autres années ? que vous n'avez décidément pas fini d'entendre parler de mon coté mère débordée parce qu'on en rajoute une couche en septembre?).

 

tous les livres sur Babelio.com

Rédigé par Sophie

Publié dans #polar - thriller, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article

Hylyirio 08/07/2015 06:04

Je ne dois pas être normale, car je n'ai pas aimé Les apparences, du coup, je ne le comparerai pas :)
J'ai aimé ce rapport aux jumelles, cette ambiguité... généralement, dans les livres qui traitent des "troubles" liés aux jumeaux, on voit surtout le côté positif de ressentir ce que l'autre ressent, ou le côté "vouloir tout faire ensemble", du coup le rapport mis en avant ici, ça changeait radicalement...
je ne sais pas si il y a un côté vraiment trop exagéré - sans doute que si - mais j'ai adoré ce côté enfant(s) psychopathe(s) qui a tendance à ressortir :) ça donne envie d'en avoir, non? ah non? ok :)
profites bien de tes vacances :)

Sophie 08/07/2015 08:42

tu veux des mômes psychopathes ? j'en ai à te prêter .... lol