Gardien des cités perdues - Shannon Messenger

Publié le 6 Juin 2014

Gardien des cités perdues - Shannon Messenger

Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée : elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

Une belle petite brique qui tiendra les jeunes bon lecteurs en haleine, voilà comment je définirais le bouquin si il m'était demandé de le faire.

J'avoue, lorsque je me suis retrouvée confrontée à l'idée de l'elfe "plus moderne" j'ai eu peur. Et je me suis plantée parce ... c'est très réussi (même si j'avoue ... j'ai du mal avec le concept).

L'histoire est prenante et parviendra à emmener les plus jeunes dans son sillage. La plume est fluide, simple mais précise, une plume qui disons-le a bien saisi le lectorat visé et s'y est adaptée de façon aisée, c'est du moins l'impression que j'en ai eue en me basant sur les points suivants:

- des descriptions suffisamment précises que pour se représenter l'action et les lieux, sans pour autant verser dans la lourdeur et en gardant un vocabulaire et un phrasé simple.

- il en va de même pour les dialogues

- une action permanente est maintenue, même dans les passages descriptifs, comme pour s'assurer que malgré quelques petites longueurs, le plus jeune lecteur continuera d'accrocher.

- de l'action "modérée" entendez par là que rien ne viendra "choquer" le plus jeune lecteur malgré les événements du bouquin

- ect

Tout est fait pour accrocher, tout est fait plus emporter, il n'y a qu'à se laisser faire.

Pour les "plus grands", bienvenue dans le jeu de piste! Personnellement, j'y ai retrouvé de petites allusions à des romans lus et cela m'a fait sourire ajoutant un petit plus en plus.

Un premier roman sous le signe d'une belle réussite, qui donne envie de suivre l'auteure afin de voir si elle va tenir le rythme et ce qu'elle nous réserve pour la suite de ses aventures dans le monde du livre.

Je remercie les Editions Lumen pour ce partenariat et m'empresse d'aller glisser cette jolie petite brique dans la pile à lire du jeune bon lecteur home made!

Rédigé par sophie

Publié dans #romans pour les plus jeunes, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article