Le Noël du chat assassin - Anne Fine

Publié le 21 Novembre 2014

Le Noël du chat assassin - Anne Fine

S'il y a bien une fête qui n'est pas pour les chats, c'est Noël. Réfléchissez : il y a un arbre sur lequel il est interdit de grimper. Et puis, il y a ces décorations si tentantes, qu'on n'a pas le droit de toucher...
En plus, à Noël, on a des invités. Je déteste ça ! Ils s'installent sur les fauteuils les plus confortables et ils laissent leurs bagages dans tous mes coins préférés.
Il paraît que, cette année, j'ai dépassé les bornes. Mais ai-je vraiment mérité de finir en disgrâce, enfermé dans le garage
?

Noël approche et il est donc important de commencer à se renseigner sur un chouette petit volume à glisser sous le sapin pour nos petites têtes blondes ! OK OK j’avoue vu que je vous vois derrière votre écran en train de ricaner sur le ton du « Ouais c’est ça ouais ». Le chat assassin c’est mon petit plaisir à moi, parce que ce matou je l’adore, qu’il me fait éclater de rire tout comme il peut arriver à m’émouvoir (oui oui carrément).

La formule est toujours la même Tuffy effroyable et adorable boule de poils obligée de cohabiter avec ses humains et devant faire face à de terribles épreuves telles que les visites de la famille accompagnées de … leurs enfants. Mais mettez-vous à la place de ce pauvre félin deux toutes petites minutes … lui pour qui la vie ne devrait se résumer qu’à dormir au chaud, manger, et chasser les restes de plats des humains avec lesquels il accepte (parce qu’il est bien obligé), de partager la maisonnée. Et bien oui, vous l’aurez compris : les choses ne peuvent que dégénérer.

Ces petits romans sont de véritables petits moments de plaisirs pour tous les âges, « l’outil » idéal pour réunir parents et enfants autour d’un bouquin. Les enfants évidemment riront à gorge déployée devant les bêtises du félin qui est drôle, très drôle (mais cassant, ne perdez pas de vue qu’il doit survivre au milieu des humains). Les adultes quant à eux ne pourront s’empêcher de le comparer à leur tigre de salon en souriant.

Il était, est, et restera coup de cœur. Parce que ce petit personnage principal d’une série de romans résume tout ce que j’attends d’un roman pour petits : ne pas être noyé par le marketing, drôle, très drôle, émouvant, … Les textes sont justes, simples, non infantilisants et pourtant accessibles aux plus jeunes. Les illustrations sont juste des petits plus qui viennent offrir des petites pauses aux jeunes yeux parcourant le récit.

Nous on l’adore et on l’offre à tout l’entourage des enfants lors des goûter d’anniversaire.

Rédigé par Sophie

Publié dans #romans pour les plus jeunes

Repost 0
Commenter cet article