14-14 - S. Edgar / P. Beorn

Publié le 13 Mai 2014

14-14 - S. Edgar / P. Beorn

"Un siècle les sépare... Hadrien et Adrien sont deux garçons de treize ans qui habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre, en Picardie. Ils ont des problèmes à l'école, à la maison et avec les filles, comme la plupart des garçons de leur âge. Il n'y a qu'une seule chose qui les sépare : Hadrien vit en 1914 et Adrien en 2014. Leurs destins vont mystérieusement se mêler, leur permettant d'échanger du courrier alors qu'ils croient chacun écrire à un cousin éloigné ! Lorsqu'ils comprennent ce qu'il se passe, Adrien se rend alors compte qu'il doit prévenir Hadrien que la Grande Guerre est sur le point d'éclater et qu'il doit à tout prix se mettre à l'abri !"

En cette année du centenaire, superbe coup de maître que celui réalisé par ces deux auteurs.

Si vous vous attendiez à y trouver "La guerre racontée aux enfants", passez votre chemin ou mieux faites-vous en une raison et ouvrez-le tout de même car il serait dommage de passer à côté.

"14-14", c'est l'histoire d'une correspondance entre deux enfants que cent ans séparent grâce à de drôles de boites aux lettres apparues "comme par magie", comme si elles voulaient nous donner le pouvoir de changer les choses.

Que de défis dans ce roman:

- 4 mains

- se mettre dans la peau d'enfants pour la narration

- faire correspondre deux enfants que tout sépare mais qui doivent pourtant s'y retrouver

-se retrouver face à un "choc des cultures"

- aborder la grande guerre en ne perdant pas de vue que les lecteurs de ce bouquin sont jeunes

- ...

Tous réussi avec brio, mais ce qui transpire de ce roman (et ce qui y ajoute un cachet supplémentaire), c'est le plaisir qu'on du prendre les deux auteurs. Cela se sent à chaque page, l'investissement se révèle de ligne en ligne pour au final nous donner un roman passionné et passionnant s'adressant aux enfants comme autant de voies ouvertes à la discussion et à l'approfondissement; les thèmes d'exploitation étant nombreux (comparaison des époques, le style de langage, la classe d'antan, .... sans bien sûr oublier le principal à savoir la Première Guerre Mondiale).

Je n'ai que des éloges pour ce bouquin, mais il faut dire que je ne partais pas en terrain inconnu, rappelez-vous comme j'avais adoré "Fortune Cookies" (S. Edgar). Deux très bonnes plumes qui s'entremêlent de façon efficace, un ton mêlant subtilement légèreté et gravité, juste ce qu'il faut d'émotions. Au delà du roman, je vous invite également à y voir un excellent outil pédagogique à exploiter avec de jeunes lecteurs pré-ado.

Personnellement, après avoir rédigé ce billet, je m'en vais subtilement le glisser dans la PAL de mes deux grands . Habitant dans une zone qui sera sous les feux de la rampe cet été, même si nous ferons notre "devoir de parents", je laisserai Hadrien et Adrien leur raconter une partie de l'histoire.

Je remercie les éditions Castelmore pour la découverte de ce petit coup de coeur qui ose aborder un sujet grave dans un roman destiné aux 8-12 ans. Bravo, simplement bravo.

Rédigé par sophie

Publié dans #romans pour les plus jeunes, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article

Au fil des pages 18/05/2014 08:53

J'aimerais beaucoup ce livre aussi je pense

sophie 18/05/2014 09:07

et achat coup double ... on peut le filer aux enfants ensuite!