Rédemption - Bérengère Rousseau

Publié le 21 Janvier 2015

Rédemption - Bérengère Rousseau

Quand un vieux médaillon et quelques documents anciens révèlent à Noâm les soupçons de collaboration qui pèsent sur son arrière-grand-père, son monde bascule. Comment accepter et vivre avec cette honte ? Il veut comprendre. Avec son meilleur ami, il se rend au Château de Noisy, là où son aïeul fut aperçu pour la dernière fois. Sur place, ils sont victimes d’un éboulement. Ils se réveillent en 1944 à la veille de la Bataille des Ardennes. Noâm voit là l’occasion de restaurer l’honneur de sa famille, au risque de changer le cours de l’Histoire. Et si, justement, celle-ci avait déjà changé ?

C'est avec un coeur gros comme ça que je vais écrire cette chronique. Parce que ce premier bouquin, il est l'aboutissement d'années de travail, de nombreuses déceptions, de moments de joie, de découragement, d'espoirs fous, ... Ce bouquin, c'est l'aboutissement de la belle histoire de son auteure, une jeune femme qui est là pour clamer qu'il faut croire en sa passion et se battre encore et encore même si parfois ça peut faire mal. Bref assez versé dans le sentimentalisme, passons aux choses sérieuses.

La première chose qui saut aux yeux avec ce roman, c'est l'originalité de son sujet. La guerre de 40 rien de nouveau me direz-vous! En effet sur ce point vous avez raison, mais la façon dont il est traité sors des sentiers battus et nous offre une "nouvelle vision" de l'histoire comme pour mieux nous inviter à la réflexion. En effet, ce que le lecteur retiendra, c'est cette question: "et si ?".

La plume quant à elle a ses propres particularités. Oh bien entendu elle n'est pas parfaite, mais elle se défend plus que bien et nous offre son petit effet "ascenseur émotionnel" en nous faisant passer du feu de l'action au répit en quelques mots avant de repartir sur un autre "drame". L'écriture est soignée, stylisée, et même si parfois elle l'est trop, au final elle sert à merveille l'histoire que Bérengère Rousseau veut nous livrer.

Suivre Noâm, c'est courir au coeur de l'histoire, c'est s'interroger, et c'est ressortir bouleversé. Suivre Noâm, c'est aussi accepter qu'il vous suive vous parce qu'il restera présent dans un coin de votre tête vous invitant à vous arrêter sur ce qu'est notre société et ce qu’elle aurait pu être. Suivre Noâm, c'est aussi suivre une galerie de personnages dans un décor perturbé par la guerre où chacun apporte sa pierre à l'histoire. Suivre Noâm, au final, c'est également découvrir toute la sensibilité qui caractérise son auteure, c'est voyager au coeur de son imaginaire en se laissant guider par les valeurs qui lui sont chères.

Un premier roman qui a mis du temps pour voir le jour, mais qui au final a mis le temps nécessaire pour être posé, juste, et surtout réussi. Un premier roman qui pour moi, devrait être mis entre les mains de grands ados pour une introduction au sujets sensibles de 40-45 et du devoir de mémoire. Un premier roman marquant et sensible pour cette jeune plume qui a encore de biens jolies choses à nous faire découvrir.

Pur conclure, je ne résiste pas, je vous poste la photo de château qui inspiré Mme Rousseau, une merveille architecturale:

Rédemption - Bérengère Rousseau

Rédigé par Sophie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article