En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

Publié le 26 Juin 2016

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L'amour fou n'a jamais si bien po
rté son nom.

A force de rafler des prix et d'agrandir le bandeau de la victoire, bientôt nous ne verrons plus la couverture de cette merveille( Ce qui n'est pas bien grave dans la mesure où je trouve cette couverture bien vilaine ... Par contre le roman!).

Le roman est tout simplement un coup de coeur. Une ode à l'amour fou comme je les aime. Des personnages fantasques et hauts en couleurs qui se foutent éperdument du monde qui les entoure parce que de toute façon le monde ne les comprend pas et eux ont des choses toutes aussi folles et extravagantes les unes que les autres à vivre. Des personnages attachants et hauts en couleurs qui prennent vie au cours de cette narration alternée pour donner plus de piment et éviter les angles morts, pour nous offrir une histoire vivante dans laquelle on se laisse embarquer sur des notes de Nina Simone.

J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai eu le coeur serré, avant de le voir exploser, j'ai aimé, j'ai adoré, je les ai quitté avec tant de regrets, mais à un moment il faut laisser les héros retourner à leur propre vie.

La plume est magnifique, elle ne pouvait que me toucher. Alexandre Jardin m'a déçue en quittant ce style qui lui allait si bien, j'ai retrouvé beaucoup de traits de l'auteur du Zèbre et du Petit sauvage dans les lignes de Bourdeaut. Et là je vois venir la question "Mais toi qui vénère Jardin tu ne cries donc pas au plagiat?". Non du tout parce que Bourdeaut nous offre des traits du grand Jardin et nous montre ce qu'il aurait pu être si il avais su se renouveler dans le roman d'amour fou. La relève est assurée, un nouveau romantique fou est né, de belles pages sont à venir.

J'attends avec impatience le Bourdeaut nouveau comme d'autres attendent la nouvelle tête de gondole de "vous savez qui". Je l'attends avec une impatience folle pour retrouver d'autres palettes d'humeurs colorées et d'histoires folles.

Quel roman ... à lire de toute urgence!

Un petit air de musique ?

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article

eimelle 26/06/2016 18:37

j'ai beaucoup aimé aussi!

Sophie 26/06/2016 19:07

une merveille

eimelle 26/06/2016 18:36

j'ai beaucoup aimé aussi!