Les derniers jours de Rabbit Hayes - Anna MCPARTLIN

Publié le 17 Mai 2016

Les derniers jours de Rabbit Hayes - Anna MCPARTLIN

Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n'a plus que neuf jours à vivre.
Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu'elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l'espoir de la sauver s'amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s'interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant.
Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entoura
ge.

Viens, viens je vais te parler de la vie.

Tu sais on naît, on vit, on meurt. On s'aime, on se déchire, on se désire, on se repousse. On se quitte, on se retrouve, on fait des projets, on les réalise (ou pas). On croit, on ne croit pas, on ce que l'on veut d'ailleurs. On rit, on pleure, parfois les deux en même temps. On est sérieux, on fait de l'humour (du meilleur au plus pourri). Oui c'est ça la vie ... Et la vie telle qu'elle est, on la retrouve au cours des 447 trop courtes pages de ce roman hors catégorie. Mon coup de coeur "clap 5ème" inclassable et incroyable.

Aucun effet de plume, aucune mise en scène, que du "vrai", que des fragments de vie, des émotions, et des gens au bord du gouffre pris au piège de leurs sentiments, ce même piège qui pourtant les fera tenir. De l'amour à toutes les sauces et des coeurs qui se livrent. Des coups de gueules, des grands fracas et des humains face à eux-mêmes. Bon sang quel roman, un reflet de la vie dans tout ce qu'elle a de plus beau et de plus tragique. Une ode au courage et à la volonté d'avancer quand tout vous fait reculer. Le reflet de ce qui est malheureusement le quotidien de trop de familles (putain de crabe).

Un roman qui ma touchée, retournée, et que je relirai à coup sûr.

Ces pages sont un cadeau qu'il faut savourer et dévorer, ces pages sont une merveille qui fait autant rire que pleurer (qui a perdu toute dignité ce matin ? qui ? ).

Jetez-vous dessus, que vous soyez touché ou non par la maladie, il est impossible de rester insensible à ce bouquin ...

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article