Surtensions - Olivier Norek

Publié le 31 Mars 2016

Surtensions - Olivier Norek

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels  un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur  se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance..
.

Moi j'aime pas les polars. Alors si en plus on parle de polar français ah non merci beaucoup mais non. Ah? C'est pas un vrai polar c'est mieux ? Mais ça ne sent pas un peu l'entourloupe ça? Comment quand je jure à mes enfants que ce sont des faux champignons et que c'est vraiment meilleur? Non? Bon bon alors ...

DIANTRE J AI ADORE!

Olivier Norek est auteur de polar français qui n'écrit pas du vrai polar parce que ça tire sur le thriller et que sa plume est juste exceptionnelle dans son domaine.

Il connait son sujet (et pour cause, Victor Coste c'est un peu lui, n'oublions pas quelle est la première profession de l'auteur), et mets ses connaissances au service de son intrigue. Le résultat nous donne un roman suffisamment précis que pour être prenant, sans pour autant virer dans la surexposition pour éviter d'être barbant. L'intrigue en elle-même parlons-en. Oui elle est bien travaillée, elle est rythmée, et a tout d'un page turner . Mais que serait tout ce travail sans ses rebondissements? Je vous le demande parce que rebondissement il y a. Un événement en chasse un autre, et une histoire en révèle une autre. Chaque fois que l'on touche le bout d'un fil, une nouvelle pelote est posée à côté, il n'y a qu'à se baisser la ramasser et bien tenir le fil (visez j'ai casé une référence à la reine des neiges .. pari stupide avec mon fils mais l'image du fil à suivre colle tellement bien).

Les personnages? Ah! Parlons-en. Ils ont tout des personnages attachants et authentiques sans virer dans le patho du terroir (ce que je reproche au polar français en général). Ils sont précis et ont chacun leur particularité. Ils sont cassés / amochés / tiraillés / attachants / parfois méchants / parfois troublants / souvent touchants. Ils sont le reflet de l'humanité en nous amenant chacun son petit questionnement et sa petite moralité.

Et là vous me dites. "Mais dis moi après toutes ses éloges pourquoi ne pas mettre un nouveau clap coup de coeur?" Pour une raison toute simple. Un passage a été pour moi insupportable et a repoussé les limites de ce que je ne veux pas / peux pas lire. J'ai failli lâcher le livre mais je me suis dit que cela serait dommage de le lâcher pour quelques pages (sensibilité de jeune maman tout ça tout ça).

Alors le mot de la fin ? Je veux lire "Territoire" (et merde c'est même pas Noël ni mon anniversaire en plus). Un autre mot de fin? "C'est quand la suite?"

Merci aux éditions Lafon, des comme ça j'en veuix plein plein plein .

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article

Champagne 01/04/2016 23:48

Coucou je n' ai pas encore lu celui ci mais j'ai lu territoire lol Au fait, pendant que j'y pense, j'espère que tu n'as paschangé d'adresse mail sinon tu as la mienne
Gros bisous

Sophie 01/04/2016 23:57

coucou
j ai pensé tres fort a te repondre et il a du se passer un truc je te donne des nouvelles bientot bisous