A l'intérieur - Jodi Picoult

Publié le 28 Février 2016

A l'intérieur - Jodi Picoult

Jacob, 18 ans, est atteint du syndrome d'Asperger et se passionne pour les enquêtes criminelles. Quand Jess, la jeune fille qui lui donnait des cours de socialisation, est retrouvée morte, tous les indices convergent vers l'adolescent. Lorsqu'il est accusé de meurtre, sa famille se décompose. Sa mère, divorcée et dans une situation précaire, trouve à peine de quoi embaucher un avocat débutant. Théo, son frère cadet, fugue pour demander de l'aide à un père absent, accaparé par sa nouvelle famille. Jacob, quant à lui, impassible, regarde à la télé jour après jour sa série policière préférée, ignorant l'implacable machine qui s'est mise en branle autour de lui. Plus le procès avance, plus Théo semble prendre les événements à cœur. Alors que tout le monde est convaincu que Jacob a tué Jess, seul Théo continue à clamer l'innocence de son frère. Mais pourquoi est-il aussi désespéré ? Et pourquoi Jacob ne lui dit-il rien de ce qu'il semble savoir ? Comment l'amener à parler, lui qui s'enferme si facilement dans son monde ? Face à un système judiciaire inadapté à leur cas, Jacob et son frère risquent le pire.

En voilà une jolie découverte !

Je ne connaissais pas encore la plume de cet auteure, et c'est à se demander comment ...

Oh bien sûr ce n'est pas la plume la plus fouillée qui soit je vous l'accorde, mais elle a l'audace de traiter des sujets délicats en maintenant une forme de "légèreté" faisant du bouquin un moment plaisant et prenant tout en ne minimisant pas la gravité de situation. Une narration alternée, pour plus d'intensité, pour des points de vues différents, pour se plonger dans l'histoire quelle que soit notre position de lecteur.

L'intrigue se déroule et certaines choses s'imposent d'elle même tuant quelque peu le suspens sur certains points. Mais peu importe parce que l'histoire ne perd pas de son intérêt ne fusse que pour connaître la réaction des protagonistes en présence.

Une lecture agréable mais ... à petite dose en ce qui me concerne. En effet je l'avoue, je ne l'ai pas lu en une fois. D'une part pour le coté pratico-pratique (difficile à transporter, et illisible durant une tétée on risquerait d’assommer le bébé), mais aussi parce que je me suis retrouvée face à une brique assez dense, et que ça j'ai toujours un peu de mal.

Un joli moment, une découverte sympathique, et une envie de découvrir ce que l'auteure a déjà livré par le passé.
Merci aux éditions Lafon pour leur confiance :)

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article