The revolution of Ivy - Amy Engel

Publié le 20 Décembre 2015

The revolution of Ivy - Amy Engel

Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d'un duo à l'alchimie saisissante.

Voilàààààà c'est finiiiiiiiiii comme chantait l'autre. Oui c'est la mort dans l'âme et en pleine dépression post livresque que je vous annonce que voilà c'est fini, je connais le dénouement et sait ce qu'il advient d'Ivy et Bishop.

Mon sentiment se résume de façon assez simple: une réussite, une toute belle réussite. Une bonne dystopie qui ne cherche pas uniquement à surfer sur la vague du succès du genre. Une dystopie qui sort du triptyque habituel "on annonce - on explose - on résout". Une dystopie qui se décline en deux tomes menés tambours battants par des personnages attachants et crédibles. Pourtant j'avais peur. Peur parce que la question était toujours la même: après ce très bon premier tome, l'auteure arrivera-t-elle à nous livrer une fin digne de l'univers posé? Et bien la réponse est oui et cent fois oui. Tout est dosé à la juste mesure pas de sentiment d'avoir tiré un récit en longueur, pas de sentiment d'ennuis, pas de sentiment de déjà vu et bon dieu que c'était bon!

Décrire sans spoiler? Facile et les deux doigts dans le nez. Les mêmes ingrédients qui ont fait le succès du premier opus sont repris: une société mise à mal, un couple attachant, du suspens et de la révolte, le tout agrémenté d'un rythme qui ne s’essouffle pas. Tout ça pour quoi ? Tout ça pour donner une intrigue originale et vraiment prenante qui fait aller de surprise en surprise.

Un excellent moment au cours duquel on sent la passion qui a été le moteur de l'auteur pour nous livrer ce récit. Un moment que l'on sent livré avec beaucoup de sincérité sans avoir cherché à vendre du papier au rayon jeunesse. Bref quelque chose de tout bon que je recommande sans hésiter et qui me laisse, moi pauvre lectrice, seule et désemparée au moment des adieux ...

Lisez-le (enfin lisez-les ;) ) sans hésiter et venez m'en dire des nouvelles!

Merci aux éditions Lumen pour l'envoi de ce précieux :D

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article