Une vie entre deux océans - Margot Stedman

Publié le 24 Juillet 2015

Une vie entre deux océans - Margot Stedman

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu à ce jour où un canot vient s échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d un homme, ainsi qu un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d être parents, Isabel demande à Tom d ignorer les règles, de ne pas signaler « l'incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices...

Presque à mi-chemin de nos deux mois de relâche (ahhh les enseignants ... je sais je sais), voici un roman qui se verra couronné du titre de "lecture de vacances coup de coeur".

528 pages que l'on ne voit pas passer. 528 pages de sentiments forts et d'émotions à couteaux tirés. 528 pages de cas de conscience. 528 pages de bonheur pour le lecteur voulant se détendre avec un roman certes qui n'est pas léger, mais qui se dévore tout seul.

Tom et Isabel ont tout du couple auquel on s'attache, au risque de parfois sombrer dans le cliché mais allez savoir comment, l'auteur surfe avec cette limite sans jamais la franchir. Un couple attachant oui, mais isolé, blessé, enfermé au grand air (paradoxal je sais je sais) sur une île coupée du monde. Il est gardien de phare, elle est gardienne de leur secret. Mais les secrets peuvent-ils être tenus éternellement ? Comment vivre avec le poids de ses actes et du passé? Comment simplement accepter de regarder l'avenir droit dans les yeux quand votre vie ne vous appartient plus? Et la voilà notre intrigue: comment vivre avec ses regrets, ses remords, et la culpabilité ...

Bien sûr Tom et Isabel avaient des raisons de faire ce qu'ils ont fait, raisons les rendant d'autant plus attachants. Mais après? Que se passe-t-il après ? Cette même question qui vous fera tourner les pages, qu'adviendra-t-il de nos personnages?

Une très jolie construction de personnages où même les "secondaires" arrivent à vous toucher en se faisant leur place auprès de vous. Une remarquable construction d'intrigue flirtant avec le danger du cliché sans jamais y sombrer. Un jeu d'émotions parfait qui là aussi frôle les limites du mélo sans pour autant y céder (car ce serait céder à la facilité). Le roman se lit tout seul donnant une impression de facilité d'écriture déconcertante, et en plus de se lire: il se joue devant vos yeux. Tous les cadres sont posés et dosés pour nous permettre à nous lecteurs, de nous plonger dans l'histoire, de la lire et de la vivre.

Une histoire qui se dévore, qui laisse sa petite marque.

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article