Invisibilité - A. Cremer / D. Levithan

Publié le 8 Juillet 2015

Invisibilité - A. Cremer / D. Levithan

Stephen est un fantôme qui n'a jamais eu à mourir. Né invisible, en grande partie immatériel, il n'a jamais été vu par personne, pas même par sa propre mère. Et depuis le décès de cette dernière, l'adolescent vit seul. Aussi, lorsque Elizabeth emménage dans son immeuble, et qu'à sa grande surprise elle peut le voir, sa vie change du tout au tout. Car Stephen n'est pas un mutant ou une créature magique : il est maudit. Mais pour lever la malédiction, le jeune garçon devra à tout prix découvrir d'où elle provient et qui l'a proférée. Et chaque seconde compte, car depuis qu'il a rencontré Elizabeth, le maléfice se renforce, et Stephen pourrait bien se volatiliser à jamais.

Oh chic chic chic une romance sur fond de malédiction et de surnaturel: je fonceeeeeeeeeeeee. D'autant plus que la couverture est superbe (oui vous savez moi les couvertures j'aime qu'elles soient jolies ...). Ajoutez les deux noms d'auteurs alors là je suis joie et ravissement. Et pourtant ... et pourtant oui et pourtant, le coup de coeur ne fut pas là. Je vous explique.

Un roman à deux voix, tantôt lui, tantôt elle, leurs points de vue se croisent pendant que leur histoire se tisse. Concept intéressant et déjà vu mais il m' a manqué un soupçon de je ne sais quoi pour une totale alchimie si bien que j'ai eu du mal à m'attacher à ces amants maudits des temps modernes (pourtant les histoires d'amants maudits j'adore ça ...). Leur histoire pourtant elle est aussi "belle" que "tragique", intéressante et prenante, mais Elisabeth et Stephen n'ont pas réussi à avoir le charisme nécessaire pour la porter à bout de bras cassant un peu la magie du récit.

Je n'ai pas totalement réussi à entrer dedans, je n'ai pas pu me faire le film de l'histoire, et c'est regrettable quand pourtant l'histoire est pleine de promesses tant au niveau du pitch qu'au niveau des plumes créatrices.

Une totale déception alors ? Non! Parce que au final ils se lit plutôt pas mal, en vacances, sans prise de tête, pour se détendre, pour rêvasser, pour ... Pas le tout grand roman du genre non, mais pas un mauvais non plus. Juste un de ceux qu'il faut piocher pour le fun en n' ayant pas de grandes attendes si ce n'est celle de se détendre avec une lecture agréable. Après, il faut aussi se poser les bonnes questions car des fans du roman, il y en a. Après tout, n'est ce pas moi qui m'étais imaginée monts et merveilles au vu des noms des auteurs et du pitch? Ma petite déception ne serait-elle pas due à mon coté capricieux qui voulait tout en une fois ? C'est bien possible et vais m'empresser de lire les avis plus enjoués que le mien!

Merci aux éditions Lafon pour ce partenariat :)

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article