Phobos - Victor Dixen

Publié le 14 Juin 2015

Phobos - Victor Dixen

Six prétendantes d'un côté. Six prétendants de l'autre. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Victor Dixen? Jamais lu (que la honte et la foudre s'abattent sur moi je sais), mais je devrais oui oui je devrais (me dit sans cesse la gentille dame aux imaginales). Et là deux neurones s'entrechoquent ... Mais bon sang mais c'est bien sûr, l'auteur du Phobos sur lequel je bave parce que moi aussi je veux aller sur Mars!

Alors Phobos? Alors? Ca déchire ... (oui rien que ça).

Une dystopie, des élus, un concours douteux, un complot, ... Déjà vu allez-vous hurler. Déjà vu? Même arrangés de la façon dont l'auteur l'a fait? Ah j'éveille votre curiosité. Il y a de quoi ... Prenez ces divers ingrédients, confinez-mes dans une capsule spatiale et expédiez-les sur Mars pour un speed-dating en apesanteur (oh oh ohhhhhhhhhh ohhhhhhhhhhhhh ohhhhhhhhhh en apesanteurrrrrrrrr oui lecteur chante avec moi et ne me remercie pas d'avoir pourri ta journée ;) ).

La recette marche du tonnerre, je me suis laissée prendre au jeu. J'ai été totalement fascinée par ce jeu et ses dérives. Les personnages ont tous un caractère propre et original teinté de qualités et de défauts. Ils sont entiers dans leur propre personnalité et ce du premier mot au point final, admirablement travaillés pour que chacun puisse apporter sa touche au roman (et laissant le lecteur sur une impression que si l'un d'entre eux manquait l'histoire ne serait pas la même). Le rythme du récit est juste parfait: une alternance bien étudiée de moments de téléréalité (ça complote, ça glousse, ça révèle sont histoire ... pour un peu on s'attend à voir débarquer Louana dans sa piscine en bouffant les vers de Koh Lanta), et de conspirations en tous genre au non du manque d'éthique et de la recherche du profit. Une plume qui offre une histoire qui ne s’essouffle pas et qui nous pousse à tourner les pages en finissant pourtant à réveiller le claustrophobe qui sommeille en chacun (ah ça .... quand tout se passe dans des capsules confinées à un moment ...).

Un régal, du youn- adult comme je l'aime, un de ces bouquins que l'on refermer frustré parce qu'il va falloir attendre pour la suite (ça m'apprendra à vouloir tout tout de suite), un de ces "tome1" qui nous promet de belles et grandes choses, un de ceux que l'on rêve de voir en images sur nos écrans.

Alors si vous cherchez comment faire comprendre à vos ados que lire peut-être fun, que vous voulez leur offrir un chouette cadeau pour conclure l'année scolaire, faites-vous plaisir, offrez-leur ce roman et profitez-en pour le leur piquer et le dévorer (ben quoi ? personne ici n'a jamais utilisé l'argument pourri "c'est pour le ptit" ?).

Je me suis littéralement régalée mais je pense que je n'ai plus besoin de le préciser tout le monde a bien compris ;)

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article