Double sens - Lauren Barnholdt

Publié le 16 Mai 2015

Double sens - Lauren Barnholdt

Il y a toujours deux versions dans une rupture. Jordan et Courtney sont fous amoureux. C'est sûr, ils formaient un couple inattendu au sein du lycée. Mais ils se sont lancés et ça a fonctionné. Ils sont allés jusqu'à choisir la même université et préparent leur voyage pour s'y rendre. Mais Jordan quitte brusquement Courntey pour une fille rencontrée sur internet. C'est trop tard pour renoncer à leur road-trip, et les voilà contraints de prendre la route ensemble. Courntey a le c ur brisé, mais pense qu'elle peut donner le change pendant quelques jours. La la la... Courtney joue à celle que ça n'atteint pas. Mais incompréhensiblement, Jordan lui le vit mal. Très mal Il s'avère qu'il a un secret ou deux qu'il n'a pas avoué à Courtney. Et c'est complètement lié à leur rupture, pourquoi ils ne peuvent pas se remettre ensemble, et comment, envers et contre tout, ils sont fait l'un pour l'autre.

Amis du paradoxe, bonjour !

Pourquoi cette salutation? Parce que je vais vous parler d'un roman qui m'a bien fait soupirer et pester de dépits, et que j'ai pourtant lu jusqu'à la fin en passant tout de même un moment agréable. Allez hop c'est parti pour l'explication.

"Double sens" est une romance ado assez sympathique avec laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les chamailleries, taquineries, coups de gueules, coups de coeur, et bouillonnements hormonaux adolescents de ces deux jeunes gens pas encore vraiment adultes mais plus vraiment enfants. "Enfermés" de leur plein grès dans cette voiture, les langues se délient et les coeurs de livrent, parfois ça fait mal et parfois pas. J'avoue, mon coté midinette s'est régalé sur ce point (et l'assume totalement), et c'est ce qui m'a empêchée de le refermer furieusement après la cruelle et amère déception qui est survenue ... à peine au tiers du livre.

Oui, c'est là que ça va faire mal ...

Je disais donc ... des ficelles énormes .... Franchement nous ne sommes pas loin des cordes d'amarrage! Et c'est gros, mais gros mais j'ai fermé les yeux parce que la lecture restait agréable. Mais voilà, arrivée au tiers, nous n'étions même plus dans le domaine de la corde, mais bien du câblage de sécurité en acier et là "Eurêka" comme dirait l'autre, tout s'éclaire ... et ça fait mal mal mal (La tristitude, c'est deviner la fin du bouquin sur un rien).

Ma conclusion? Une intrigue franchement bof, d'autant plus que la dénouer est chose facile et rapide. Mais néanmoins un bon bouquin qui reste agréable, et qui ne doit son salut qu'à la plume de l'auteure. En effet, même si l'effet surprise et suspens de l'histoire est très vite retombé, le récit reste "chouette" à lire uniquement parce que l'auteure continue à faire passer les émotions diverses de ses personnages que l'on a du coup envie de suivre.

Un avis mitigé donc ...

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult, #romance

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article