Action ou vérité - Annika Thor

Publié le 27 Avril 2015

Action ou vérité - Annika Thor

Parce qu'elle a grandi plus vite qu'elle, Sabina s'est éloignée de Nora, qui était il n'y a pas si longtemps sa meilleure amie. Nora est prête à tout pour la retrouver. Prête à sacrifier l'encombrante Karin, par exemple... Action ou Vérité : un jeu dangereux ?

De l'importance d'un pitch bien foutu ... voilà comment résumer le bouquin.

Oui parce que je m'attendais à une exploitation du dit jeu (auquel nous avons tous participé stupidement un jour ou l'autre ...) et en fait non, juste des déboires d'ado, le reflet du quotidien de ces jeunes en plein boum hormonal à la découverte de leur corps et de leurs sentiments, mais ... rien de nouveau.

On réveille nos craintes parentales (vu qu'il parrait qu'ils ne peuvent pas passer de l'enfance à l'âge adulte en une fois), on se laisse toute de même prendre au jeu (parce que j'attendais que l'intrigue promise en pitch), et le livre se lit. Oui mais au final on est tout de même mitigé. Ou est-ce moi qui ai encore fait ma capricieuse? Allez savoir ....

Quoiqu'il en soit, on ne peut pas lui retirer une chose: il y a matière à exploiter avec des jeunes: l'amitié, jusqu'où aller au nom de celle-ci, les sentiments, le conflit de loyauté ... Cependant, uniquement avec des jeunes de la même tranche d'âge que les héros voire plus jeunes. En effet, le style simple et quelque peu "enfantin" pourrait faire fuir des lecteurs plus âgés (entendez donc pour moi de 11 - 13/14 ans et encore).

J'en ressort mitigée, je dois bien l'avouer. Oui c'est prenant, mais ne traite pas le sujet attendu (rendant l'histoire quelque peu banale), le style est trop simple (dénotant parfais entre écriture et sujet traité), donnant au final un récit qui pour moi est non abouti et aurait pu être davantage étoffé. Mais, et ne perdons pas de vue ce mais, il reste un très bon outil pédagogique, telle une porte ouverte à la discussion sur l'adolescence et ses déboires.

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Commenter cet article