Six ans déjà - Harlan Coben

Publié le 28 Mars 2015

Six ans déjà - Harlan Coben

Impuissant, Jake assiste au mariage de Natalie, la femme qu'il aime. Leur histoire est bien finie, et elle lui fait promettre de ne plus jamais la contacter. Ni d'essayer de la voir. Jake tiendra parole, pendant six ans. Jusqu'à ce qu'il tombe sur la notice nécrologique de Todd Sanderson, le mari de Natalie. Du moins, semblait-il. Car aux funérailles, la veuve se révèle être une parfaite inconnue. Alors, où est Natalie ? Pourquoi lui aurait-elle menti ? Déterminé à la retrouver, Jake va devenir la proie d'une machination meurtrière. Et découvrir qu'en amour, il est des vérités qui tuent... "

Une petite chanson pour résumer vite fait mon sentiment ? Et aussi parce que je repense à ce monument à partager tant elle me fait rire:

Oui la chanson le dit bien "J'm'ennuie".

Bon sang quel mauvais moment ... Stéréotypé, des ficelles grosses comme des cordes d'amarrage, une intrigue avec un gout de déjà vu. En quelques mots, c'est ça ...

Thriller efficace? Il faut le croire vu que je me suis accrochée jusqu'à a fin (ou alors je fus portée par l'espoir fou que soudain tout change?). Oui parce que bon on espère toujours alors on s'accroche et on veut connaître la fin qui, une fois connue, fut ponctuée de ma part par un "ah ben voilà je l savais" (sous le regar plein de pitié de ma moitié).

Alors oui je me suis accrochée par curiosité et par amour du suspens mais rien de plus, RIEN.

Les ficelles classiques du thriller sont là (hey ho pourtant on parle pas de n'importe qui quoi! on parle quand même de l'auteur du splendide "Ne le dis à personne") mais vraiment juste de quoi remplir le contrat demandant un thriller ... Des éléments relançant l'intrigue? Ah oui il y en a mais ils durent genre 5 lignes (pour le format poche) et sont des redondances d'éléments de surprises d'autres romans de l'auteur (on sait jamais, c'est bien connu, sur un malentendu ça aurait pu marcher). Bref je me suis ennuyée, mais ennuyée j'ai beaucoup beaucoup soupiré, beaucoup beaucoup répété "hannnn mais non" et fini par beaucoup beaucoup survoler ...

Une déception quand même, parce que dans la théorie Coben est une valeur sûre, de plus le pitch et la couverture étaient juste parfaits. La lecture fut aussi pénible que de marcher sur un tout petit légo (ben quoi ? on parlait d'Oldelaf pour commencer non ?).

Bref on passe et au suivant ....

Rédigé par Sophie

Publié dans #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article