Derniers instants - Steve Mosby

Publié le 12 Mars 2015

Derniers instants - Steve Mosby

Brisé par le suicide de sa femme, Alex Connor a tout quitté : son métier, ses amis, son pays. Lorsqu'il apprend que Sarah, sa meilleure amie, a été assassinée, il revient pour la première fois dans la ville où il a longtemps vécu. La police ne tarde pas à mettre la main sur le coupable. Mais en dépit des indications données par celui-ci, le corps de Sarah reste introuvable. Pendant ce temps-là, à l'autre bout du pays, Paul Kearney est sur les traces d'un tueur en série. Une femme vient d'être enlevée, il sait qu'il n'a qu'une semaine pour la retrouver. Alex et Paul sont l'un comme l'autre encore loin de s'imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s'acheminent...

Ne pas se retourner ...

Ne-pas-se-retour-ner ...

Bon juste une fois alors vite fait!

Ouf! rien ...

Je deviens folle ? Non! J'ai juste été prise de cette bouffée de délicieuse angoisse qui vient vous serrer la gorge lorsque vous tenez entre les mains un thriller de qualité.

"Derniers instants" fut pour moi le premier de ma rencontre avec la plume de Steve Mosby. Et bon sang .... quelle rencontre. C'est un peu comme le coup de foudre, ça vous prend par surprise et ne vous laisse pas indemne, à la différence qu'ici vous n'êtes pas envahis par une douce chaleur et des papillons, mais vous sentez votre sang se glacer et pire encore vous en redemandez.

Deux intrigues parallèles, deux histoires effroyables, pour un seul voyage au fin fond de la noirceur humaine (oui oui au début ça peut sembler déroutant mais il faut tenir bon le roman en vaut tellement la peine). Une ambiance pesante, lourde, bâtissant peu à peu une sorte de fascination terrifiante pour la mort. Glauque, sombre mais pourtant pas à l'excès. Juste assez que pour être immergé dans les bas fonds de l'intrigue mais en gardant ce soupçon de pudeur qui fait qu'en aucun cas vous n'êtes dégoûtés et qu'envers et contre tout (envers et contre un mercredi après-midi avec un 6ans malade) vous devez savoir, vous devez tourner les pages . Envie de savoir? Envie d'en finir ? Plus aucune façon de faire la différence, seul compte le besoin entêtant de s'enfoncer encore et encore dans les pages et de voir jusqu'où ira l'auteur.

Un thriller captivant et saisissant qui ne laisse pas de marbre. Servi par un rythme constant du début à la fin, il sait ravir les amateurs du genre tout en préservant les plus sensibles (entendez par là ceux qui comme moi détestent les effusions de sang gratuites). C'est sombre oui (très) mais palpitant. Ça ne vous lâche pas (un peu le marche ou crêve du lecteur de thriller), et pourtant si je tiens compte des notes lues à gauche et à droite ce ne semble pas être son meilleur.

Un constat s'impose: je dois lire les autres romans de l'auteur!

Rédigé par Sophie

Publié dans #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article