Appelez la sage-femme - Jennifer Worth

Publié le 18 Mars 2015

Appelez la sage-femme - Jennifer Worth

Jeune infirmière, Jennifer Worth décide, dans les années 50, de parfaire sa formation de sage-femme auprès des s urs d un couvent anglican qui soignent les pauvres des quartiers des docks de l East-End.
Appelez la sage-femme est le récit de cet apprentissage, sa rencontre avec ces s urs, toutes plus extraordinaires les unes que les autres, alors qu elle-même ne croit pas en Dieu. C est aussi une formidable description de ces quartiers déshérités du Londres d après-guerre, de la misère, mais aussi de l espoir et de la solidarité. Jennifer Worth y trace de magnifiques portraits des femmes qu elle accouche, récits toujours émouvants, parfois teintés d humour ou de tragédie.

Un témoignage bouleversa
nt d humanité.

Qu'est-ce qu'on peut le voir passer celui-là! Il faut dire que sa sortie en format poche lui a donnée un second souffle après le succès connu par la première édition en son temps. Aussi une question: pourquoi avoir attendu si longtemps avant de le sortir de la pal ? Par peur de me retrouver face à un vague roman d'un feuilleton à succès ... Je me suis PLANTEE et sur toute la ligne! Je me suis retrouvée face à un coup de coeur oui ! Et ce malgré toutes les réserves que je me suis mises.

"Appelez la sage-femme" est un récit touchant toutes les émotions possibles. Le coeur se serre, les mains tremblent et le souffle se coupe. Quel quotidien, fait de grandes joies et de grandes peines. Et dire que cela se passe à une époque qui est celle de maximum nos grands-parents.

Lire ce bouquin c'est découvrir ce qui se cache dans le coeur des femmes, dans le coeur des mères. C'est une ode aux joies simples, à la maternité, mais aussi au courage et à la débrouille. C'est se rappeler que le monde tourne depuis qu il est monde en s'ancrant dans ce mystère si merveilleux qu'est celui de la vie. C'est également voir les hommes commencer à se révéler en tant que père, petite révolution en soi, Len comme tu m'as touchée. C'est se prendre en pleine face l'instinct de survie et la capacité de rebondir dans l'urgence.

Un merveilleux roman qui, n'en déplaise au titre, ne traite pas que de la maternité. Non ce roman, si il devait être défini comme porteur d'un sujet, ce serait sans aucun doute un appel à la simplicité et aux valeurs humaines.

J'ai tremblé, j'ai pleuré, j'ai souri, j'ai été émue au point de devoir le poser, j'ai été transportée.

Mais j'ai aussi été frustrée ... frustrée de savoir que d'autres tomes existent en V.O. et qu'il ne sont pas encore traduits.

Maintenant? J'ai bien envie de m'intéresser à la série en espérant ne pas être déçue. L'écran arrive-t-il à transmettre toute l'humanité qui anime le bouquin ?

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article

Laurinouchka 29/04/2015 16:39

J'ai adoré ce livre qui m'a accompagné lors d'un voyage à Lisbonne.
Les histoires racontées sont belles et parfois très tristes. J'ai eu un coup de coeur pour l'histoire de Mary.

La série TV (je ne parle que des deux premières aisons) est excellente et très bien ficellée.

Merci pour ce billet.