Alors voilà. Les 1001 vies des urgences - Baptiste Beaulieu

Publié le 26 Février 2015

Alors voilà. Les 1001 vies des urgences - Baptiste Beaulieu

Un jeune couple arrive aux urgences. Elle a des douleurs au bas-ventre. L interne s interroge sur la possibilité d une grossesse. Elle ne prend pas sa pilule de manière très sérieuse. « Du coup, quand elle l oublie, c est moi qui la prends », dit son compagnon.
Baptiste Beaulieu est un jeune interne en médecine de vingt-sept ans, en stage dans le sud-ouest de la France. En novembre 2012, il crée le blog « Alors voilà ». Son but : réconcilier les soignants et les soignés en racontant, avec humour et sensibilité, l incroyable réalité de l hôpital. Le succès est immédiat et le blog compte, à ce jour, 2 millions de lecteurs. Ce blog est devenu un livre, riche en anecdotes inédites.
Voilà le récit au quotidien d un interne en médecine. Il fait des allers-retours entre son poste aux urgences et les soins palliatifs. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en stade terminal (dans la Chambre 7), ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre.
Se nourrissant de situations vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l hôpital au scanner. Il peint les chefs autoritaires, les infirmières au grand c ur, les internes gaffeurs, les consultations qui s enchaînent... Par ses histoires drolatiques, poignantes et tragiques, il restitue tout le petit théâtre de la Comé
die humaine.

C'est l'histoire d'un bouquin qui m'a terriblement touchée alors que je n'y ai pas lu ce à quoi je m'attendais.

Baptiste Beaulieu je le connaissais de nom sans jamais avoir poussé la porte de son blog (c'est chose faite à présent). J'avais entendu parler de son livre, mais sans vraiment creuser la question (grave erreur ou je l'aurais lu avant). En le choisissant, je m'étais imaginée une lecture cours de récré peuplée d'anecdotes tordantes et désopilantes sur la vie des urgences (vous savez ce monde parallèle ...) où je me plongerais sans réfléchir et juste pour rire.

Grosse claque : bang rien à voir ....

Je me suis retrouvée face à un jeune interne au coeur gros comme ça qui déborde d'humanité avec comme fil conducteur le combat d'une dame que la maladie emporte petit à petit. Pour "qu'elle soit encore là demain", l'équipe se relaye et raconte ses histoires. Tantôt drôles, tantôt plus émouvantes, mais toutes mettant en scène une galerie de patients accompagnées par des soignants dévoués et parfois dépassés. Je me suis au final retrouvée face à un cocktail d'émotions intenses allant de la détresse humaine à l'amour sincère en passant par le dévouement, la joie, la peine, et d'autres mais la liste est si longue.

Est-ce que ça verse dans le voyeurisme? Pas du tout car si on doit citer une caractéristique du récit , sans hésiter: la pudeur. La pudeur et le respect.

Est-ce que ça plonge dans le mélo? Non non et non bien au contraire car même dans les moments les plus intenses, le sourire vous attend au tournant.

Alors j'ai laissé la plume de Baptiste Beaulieu m'entraîner dans son quotidien. Je l'ai laissé partager ses sentiments, et j'ai découvert l'autre facette des soignants ...

Une lecture très agréable qui a eu pour effet secondaire mon abonnement à son blog que je vous invite vraiment à visiter: Alors voilà

Rédigé par Sophie

Repost 0
Commenter cet article

Marguerite 26/02/2015 19:08

J'aime beaucoup son blog. Je le suis depuis un moment, c'est plein de sensibilité et d'émotion. Et de pudeur, toujours.

Sophie 26/02/2015 19:09

j ai beaucou^p aimé le livre depuis le blog est mon ami