Des noeuds d'acier - Sandrine Collette

Publié le 17 Janvier 2015

Des noeuds d'acier - Sandrine Collette

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave. Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

Oui je l'ai lu un an après tout le monde. Oui je plaide coupable. Mais qu'est-ce qui m'a pris d'attendre aussi longtemps ?

Rondement mené avec un rythme qui tient le coup du début à la fin, ce premier roman de Sandrine Colette est une totale réussite qui a réussi à me tenir en haleine de premier mot au point final.

Aucun répits, aucun temps mort, aucune occasion de souffler, une fois ouvert on est obligé de le terminer.

Ai-je eu l'impression de toucher le sommet de l'ignomie humaine ? Oui plusieurs, pour à chaque fois découvrir pire 5 pages plus loin.

Oui mais alors le sang gicle dans tous les sens? Non du tout tout et si l'hémoglobine entre jeu, elle est justifiée et vient à bon escient.

Si je me suis ennuyée? Oh bien au contraire! Parce qu'un thriller comme cela, ça vaut franchement la peine de s'y plonger au risque d'en sortir avec un grave traumatisme, au risque d'hurler de terreur en fuyant si une personne âgée vous aborde en pleine rue.

Plus sérieusement si on résume:

- le suspens est là

- le rythme est sans faille

- les pages se tournent toutes seules

- l'intrigue sort des sentiers battus

Bref, un thriller qui n'a rien à envier aux grands et qui au contraire pourrait donner quelques leçons du genre à d'autres.

Une agréable surprise avec pour seul regret d'avoir attendu si longtemps avant de le lire.

Rédigé par Sophie

Publié dans #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article