Une sacrée mamie (série en 11 volumes) - Yoshichi Shimada / Saburô Ishikawa

Publié le 17 Novembre 2014

Une sacrée mamie (série en 11 volumes) - Yoshichi Shimada / Saburô Ishikawa

Akihiro est un jeune garçon turbulent qui vit à Hiroshima avec sa mère et son frère. Il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère qui habite dans la petite ville de Saiga. Tout d’abord triste de quitter sa famille et un peu effrayé
de vivre seul avec une vieille femme à la campagne, Akihiro doit néanmoins apprendre à s’adapter et à aimer sa nouvelle existenc
e.

Et voilà ... Fin du voyage pour moi, je quitte définitivement Saga, à regrets (comment ça pas de tome 12 ? même pas un tout petit ? ).

Akihiro, il est tout petit, il adore sa maman mais il n'est pas né sous la meilleure étoile qui soit. Sans le sous, elle l'expédie de façon brutale chez sa grand-mère en rase campagne. Mamie quant à elle est sévère d'apparence, est elle aussi sans le sous et vit dans la débrouille et le travail.

Pauvre et fier de l'être parce que la pauvreté joyeuse c'est tout de même mieux, ce petit bonhomme va aller d'expériences en découvertes, de grandes joies en déconvenues, le tout avec la complicité de Nanri qui devient son meilleur ami et son meilleur complice. 11 tomes d'aventures, de sourires, et de petites larmes au coin de l'oeil. Pourquoi? Parce que chaque page est porteuse d'émotions, parce que chaque dessin transpire l'amour et la sincérité, parce que soyons honnête nous aimerions tous l'avoir pour mamie cette vielle dame.

Mélodramatique ? Non du tout! Bon d'accord je suis une guimauve et j'ai versé ma petite larme (et carrément pleuré comme une patate sur l'avant dernière planche), mais comment rester insensible à ce qui se jouait sous mes yeux? Leur relation est exceptionnelle, leur philosophie de vie un cadeau, leur amour d'une sincérité à toute épreuve. Et si en fait Akihiro était né sous une bonne étoile en fin de compte ?

Je me suis moquée de mon fils qui était tout nostalgique de quitter ces personnages (oui c'est pas bien je sais mais lisez la suite il a été vengé), pour finalement me rendre compte qu'à moi aussi ils me manquent terriblement (en reniflant pitoyablement, autant que devant la fin de "Moulin Rouge" c'est pour vous dire). Tu avais raison mon fils elle déchire tout la mamie de ce ptit gars .. Et puis tu avais raison mon fils les mangas c'est chouette (mais non mon fils je ne me taperai pas l'intégrale de Robin Hobb son autre nouvelle passion).

Alors oui merci Gwendal (citons-le ça lui fera plaisir) d'avoir partagé cette série de mangas avec maman, merci de m'émerveiller et de me rappeler qu'au fond de moi je suis encore une enfant qui doit rêver. Bon fils ça va n'en profites pas non plus file ranger ta chambre ;)

Vous l'aurez compris, cette série est excellente mais elle est encore meilleure si elle se dévore en famille. Ce petit bijou nippon vibrera encore un petit temps en moi (et en lui) et se prend haut la main une place de coup de coeur (et coup de coeur familial qui plus est , oui madame!)

Rédigé par Sophie

Publié dans #graphiques - bd

Repost 0
Commenter cet article

jerome 17/11/2014 20:30

Une série qui trône en bonne place sur les étagères de ma bibliothèque. Akihiro et sa grand-mère ne sont pas des personnages que j'oublierai facilement !

sophie 18/11/2014 06:07

ils sont si touchants <3

Ysanya 17/11/2014 11:13

Je suis en train de lire ce manga (avec parcimonie, car je n'ai pas envie d'arriver à la fin) et c'est un vrai bonheur ! Très belle chronique, pleine d'amour ! Bon lundi.

sophie 17/11/2014 11:45

il faut en effet savoir le doser pour en profiter ... j'ai attendu de tous les avoir lu pour faire mon billet mais la lecture s'est étalée sur des semaines :)

Denis Arnoud 17/11/2014 09:51

Pour un inculte des mangas comme moi ta chronique fait très envie. Peut-être finirais-je par me pencher sur ce genre un de ces jours! Qui sait!? Bisous de hibou sur tes deux joues!

sophie 17/11/2014 10:38

méfie toi on y prend vite goût .... bisous :D