King's game extreme - Nobuaki Kanazawa

Publié le 6 Novembre 2014

King's game extreme - Nobuaki Kanazawa

Chaque nuit, par SMS, le King's Game somme ses participants de se plier à un défi toujours plus extrême. Les joueurs ont 24 heures pour obéir... sous peine d'y laisser la vie ! Qui est l'expéditeur de ces mystérieuses injonctions ? Quelles sont les racines de ce jeu cruel ? Plus crucial encore : quand le message tombe et que la sentence est imminente, comment échapper à la mort ? King's Game Extreme : le cauchemar continue ! Découvrez la saison 2 de King's Game... Nouveaux élèves, nouveau Roi, une seule règle : obéir ou mourir !

Si vous n'avez pas accroché plus que cela au tome 1, passez votre chemin! Pourquoi? Parce que ce tome 2 se veut comme étant l'exacte continuité du premier opus et reste dans la même veine même si un soupçon de précipitation de l'histoire tente de relever le niveau de surprise.

Je ne m'en suis pas cachée, j'ai beaucoup apprécié le premier tome qui pour moi avait un bon rythme et était relativement prenant. Deuxième volume et même principe: un roi, des sms, obéir ou mourir. Oui mais voilà le roi est sadique le roi va plus loin encore quitte à dès le départ envoyer plusieurs élèves au casse pipe par différents ordres (on en arriverait presque à se dire qu'heureusement la plupart des forfaits mettent les textos en illimités). Alors du coup ça reste rythmé oui mais avec des petits cotés "foufouilles" (non vous ne connaissiez pas l'expression? de la même veine que "roufrouf" ou tout embrouillé fait rapidement à l'emporte pièce, soit ...), avec une impression de trop.

Déplaisant? Non du tout et ce pour une simple raison, j'ai aimé le concept alors évidemment je suis rentrée dedans, un peu comme fort boyard on a aimé donc on regarde même si il y a des changements on aime encore parce que voilà. C'est pareil, le jeu est plaisant (sauf pour les joueurs je vous l'accorde), et comme on a aimé le premier on adhère quand même au troisième. Maintenant, même si des éléments viennent épicer le bazar, je n'irai pas jusqu'à crier à la grosse surprise ... mais par contre je dirai que j'ai passé un moment où il ne fallait pas réfléchir, assez sympa et sans plus (comprenez-moi je n'ai pas retrouvé la surprise du tome 1).

Au final une bonne lecture d'ado qui aiment les séries sur un thème bien défini et qui reste constant.

Au final un moment de détende sans réelle surprise et sans réel suspens.

Au final avouons-le , une lecture de vacances agréable!

Merci aux éditions Lumen pour m'avoir permis de découvrir la suite de ce Jeu du Roi!

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult, #partenariat

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article