Rose soie - Camille Adler

Publié le 27 Octobre 2014

Rose soie - Camille Adler

Au XIXe siècle, Rose de Saulnay, jeune femme de la haute société parisienne, est mariée à un homme violent, qui lui reproche son comportement et son goût pour la mode. A l'occasion d'un bal masqué, elle rencontre Alexander Wright, le couturier le plus en vue de la capitale. Lorsque la loi autorisant le divorce est votée, Rose trouve le courage de prendre sa vie en main et de quitter son époux. Mais il refuse. Aidée par sa femme de chambre, elle s'enfuit et ouvre une boutique de confection. C'est le début d'une période difficile, entre le rejet de la société et celui de son époux. Mais grâce à Alexander Wright, Rose retrouvera foi en l'avenir et en l'amour.

Oui oui encore de la romance, mais je vous l'ai déjà dit, c'est ma petite gourmandise reflet de mon côté fille (et j'assume pleinement ;) ).

Parfois j'ai des coups de coeur, parfois des cruelles déceptions, et parfois ben c'est juste entre les deux .. et c'est le cas avec "Rose soie".

Des petits airs de "Entre mes mains le bonheur se faufile" (pour le coté création chiffon et réalisation de ses rêves) pour cette romance se passant dans un autre siècle et qui se veut comme étant une ode à l'émancipation de la femme. Sauf que ... elle met deux tiers du roman à se faire rabaisser par sa "tendre" moitié et il faut donc attendre tout ça pour entrer dans le vif du sujet. Qu'importe, cela reste plaisant tout de même malgré le manque de "petits jeux de séduction" (ben oui une romance historique où ça se courtise très peu ... bof quoi), de froufous et dentelle (ah bah oui à la vue du pitch je m'imaginais plus d'action et de création dans le milieu abordé), et de cohérence du personnage (elle se fait tout de même humilier durant deux tiers du bouquin pour soudainement nous chanter "me voici je vis ma vie je sais qui je suis ...." dans le dernier tiers ... les initiés comprendront).

Bref cette romance bien sympathique est à comparer à une téléfilm des grandes chaines de distribution que nous ne citerons pas (de celles qui font que les livre se suicident ;) ), c'est gentil , ça se lit sans devoir réfléchir, et il faut avouer en rougissant un peu que l'on passe toute de même un bon moment. J'ai apprécié cette petite récréation pour laquelle j'aurais voulu plus de passion, mais bon on ne peut pas tout avoir à la fois (même si moi je veux tout et tout de suite, après tout je ne demande pas tant que ça ... là aussi les initiés comprendront).

C'était sucré, tout légèrement acidulé, oui mais c'est déjà mangé et la page est tournée !

Rédigé par Sophie

Publié dans #romance, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article