Rebelles - Anna Godbersen

Publié le 2 Octobre 2014

Rebelles - Anna Godbersen

Dans le New York de la fin du XIXe siècle, Elizabeth Holland n'a aucune envie d'épouser Henry Schoonmaker, le riche fiancé choisi par ses parents, d'autant plus qu'elle aime Will, le domestique de la maison. Elles sont belles, riches, snobs, amoureuses et prêtes à tout pour trouver un mec, l'argent et la gloire… Scandales, drames et complots sur fond d'humour et de passion : le roman d'une jeune fille libre en 1899 à Manhattan.

Je n'ai qu'une chose à dire: ce livre fut un moment bien sympathique!

Bon d'accord il faut aimer le genre (par exemple si vous vous êtes plutôt du genre gros thriller gros suspens ... fuyez et loin). D'accord, "à partir de 15 ans" (si si c'est écrit dessus) et donc niveau grand ado. D'accord, par moment ça glousse, ça jacasse, c'est léger. Mais vous savez quoi? J'aime encore bien moi ce genre tout gentil mené par des petites garces provocantes en quête de leur liberté d'aimer qui elles veulent. Alors oui ça peut paraître cliché mais pourtant ce'st bien ficelé et bien découpé. Des chapitres relativement court et séparé par une "coupure de presse", un extrait de journal intime comme pour éviter le sentiment de longueur (même si ... il y en a). Une plume acérée qui vise très bien le public concerné, ni trop simple et ni trop compliqué mais assez bien dosé pour donner une bonne romance mais abordable par de plus jeunes (triste réalité ... à mon âge quand on parle d'ado on parle de "plus jeunes" ...).

Alors moi avec ce roman j'ai envie de m'imaginer les plus belles robes et les plus beaux regards de jeunes femmes provocantes à souhait se posant sur de beaux jeunes premiers réceptifs et aguicheurs. J'ai envie de rêvasser comme une midinette en savourant un thé et une sucrerie allongée sur le ventre en mode "ado de 30 ans". J'ai tout simplement envie de me laisser porter par les pages et le récit certes pas parfait mais pourtant très réussi. J'ai envie de "jouer à être une fille" quoi!

Comme un petit bonbon mi sucré-mi acidulé, une de ces petites violettes qui vous picotent le palais en vous faisant perdre 10 ans en quelques secondes (ok 15 en fait .... voire un peu plus), ça se savoure tout simplement.

petit hs: allez savoir pourquoi les mails envoyés via le blog se perdent dans le cyber espace ... pensez plutôt mp de la page du blog (face ou twitt .... les liens sont à votre droite!)

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult, #romance

Repost 0
Commenter cet article