Les enfants loups : Yuki et Ame - Mamoru Hosoda / Yoshiyuki Sadamoto

Publié le 12 Octobre 2014

Les enfants loups : Yuki et Ame - Mamoru Hosoda / Yoshiyuki Sadamoto

Dans une université de la banlieue de Tokyo, Hana s’éprend d’un étudiant de sa classe aussi beau que mystérieux. Alors que leurs sentiments s’approfondissent, ce dernier lui révèle un secret susceptible d’ébranler leur relation : sa vraie nature est celle d’un homme-loup. Forte de son amour, la jeune fille l’accepte et de leur union naissent une fille, Yuki, puis un garçon, Ame, deux enfants mi-humains mi-louveteaux. Mais confrontés au regard des autres, il leur faut cacher cette différence...

Je voulais en lire un pour me détendre ... je me suis enfilée les 3 sur l'après-midi. Vous l'aurez compris: j'ai beaucoup aimé.

Tout d'abord parce que visuellement parlant il est beau. Des dessins qui ne sont pas chargés, qui restent beaux et clairs sur ces petites pages en noir et blanc, et qui surtout sont expressifs. D'ailleurs, certaines planches m'ont immédiatement fait penser au coup de crayon de "Quartier lointain" de par cette "simplicité", mais aussi de part le caractère très expressif des personnages. Et vu qu'un dessin est toujours plus efficace qu'un long discours:

Les enfants loups : Yuki et Ame - Mamoru Hosoda / Yoshiyuki Sadamoto

Au niveau de l'histoire, peut-être que les vrais passionnés de manga la trouveront banale? Mais à mes yeux de novice, je dois dire que j'ai directement été sous le charme. De plus, l'écriture est simple et ne s'encombre pas de détails, elle est naturelle et sans artifice, elle reflète un dialogue simple mère-enfant. Du coup, en plus de me toucher moi (oui touchée et même que j'y suis allée de ma petite larme à la fin), elle touchera les jeunes lecteurs qui devraient entrer facilement dans cette histoire (sans hésiter je le donnerais à ma 7 ans).

Lire les enfants loups, c'est se préparer à sourire, à rire, à pleurer. C'est aussi se rappeler qu' être maman, c'est aussi passer du drôle au tragique en quelques secondes, et j'ai beaucoup aimé. C'est aussi se trouver face à un très beau conte abordant la différence, la solidarité, et les choix de vie. C'est tout simplement un très bon moment remplis d'émotions où les sentiments transpirent à chaque page.

Le 9 ans de la maison n'a quant à lui pas accroché parce que "Ouais c'est pour les filles". Permettez que j'aille secouer le macho local ? Alors oui bon ok peut-être, mais la fille de 30 ans (comment ça un peu plus?) elle, elle a beaucoup aimé.

Prochaine étape: regarder l'animé.

Autre prochaine étape: guetter la sortie d'une intégrale pour l'avoir dans ma propre biblio :)

Rédigé par Sophie

Publié dans #graphiques - bd

Repost 0
Commenter cet article