Là où naissent les nuages - Annelise Heurtier

Publié le 6 Octobre 2014

Là où naissent les nuages - Annelise Heurtier

Mon père m'a attrapée par les épaules. - Viens avec moi. Un voyage humanitaire, c'est le genre d'expérience qui marque une vie entière. Putain, il me faisait chier, avec sa Mongolie. Une voix a retenti, une voix de petite fille qui veut plaire à son père qui veut se prouver qu'elle n'est pas si nulle qu'elle ressemble un peu à sa mère un peu un tout petit peu : - Pourquoi pas. Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant si. C'est moi qui avais parlé.

Hey toi le jeune dans ta vie rangée qui te semble pourtant si nase, sais-tu qu'à 10 heures d'avion de toi il y a des mômes qui n'ont pas à manger tous les jours, qui se chauffent aux déjections de yaks, et qui se se prennent une baigne parentale pour un oui ou pour un non ? Sais-tu qu'à 10 heures d'avion de toi, pendant que tu pleures pour ton ton nouveau smartphone des gamines accouchent dans les rues de bébés aux destins foireux tout tracés?

Non tu n'y pense pas toujours ... Amélia non plus et la voilà catapultée en voyage humanitaire en Mongolie.

Récit d'un voyage initiatique aux valeurs de la vie, ce bouquin est de ceux qu'il est bon de mettre entre certaines mains. Plume fluide et abordable par un grand nombre, l'auteure nous raconte l'expérience de cet ado qui découvre un monde beaucoup moins rose (pour ne pas dire carrément noir) que celui dans lequel elle vit. Choc des cultures et claques dans la figure sont au rendez-vous. Et oui Amélia tu vois, il y a plus important qu'un paquet de gâteau et tes kilos en trop dans la vie ...

C'est prenant, touchant, émouvant. C'est plein de bonne volonté et de valeurs jusque là oubliées par l'héroïne. C'est une tranche de vie adolescente aux prises avec elle-même pour finalement mieux se retrouver. C'est une prise de conscience et un éveil à l'humanité.

Oui mais voilà, il fallait un mais ... la fin qui me laisse sur ma faim. Un élément final sensé amener la surprise a juste réussi à me faire légèrement soupirer en me disant "oh mais nan quoi". Cet élément inutile n'apporte rien au récit qui n'avait de toute façon pas besoin de quelque chose de plus. A trop vouloir en faire ... c'est bien connu quoi! Néanmoins un très bon moment laissant la part belle à la prise de conscience et à l'optimisme. En plus d'une bonne lecture, j'y vois un bon outil pédagogique (vite lu, pas rébarbatif pour un euro bien au contraire, regorgeant de valeurs, ...) afin de sensibiliser nos ptits jeunes à ce qui se passe finalement pas si loin de nous.

Un roman à mettre entre beaucoup de mains même si il n'est pas parfait (la fin quoi ...) parce qu'au delà de ses imperfections il touche tout un chacun d'une façon ou d'une autre ...

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Commenter cet article

angesephie 07/10/2014 09:44

Un roman que j'avais énormément apprécié également ;)

Mélo 06/10/2014 19:06

Je l'avais repéré dans le catalogue de Flammarion, il a l'air bien sympa malgré sa fin ! Et la couv' est superbe !

Melo 06/10/2014 23:06

Idem c'est la couv' qui m'avait attirée au début mais le dedans du roman me plait bien vu ton billet !
Un jour les chats seront les maîtres du monde !

sophie 06/10/2014 19:51

été attirée par la couverture en effet (et desolee de la réponse en deux partie le chat a cliqué ..)

sophie 06/10/2014 19:51

et encore c est un élément de la fin;)
il est sympa et j avoue avoir tout d abord