Endgame (T1: l'appel) - James Frey

Publié le 20 Octobre 2014

Endgame (T1: l'appel) - James Frey

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n'y aura qu'un seul vainque
ur.

Je ne vous le cache pas, j'ai lu le pitch et mes petits yeux ont vu les mots "Hunger games" clignoter devant eux . Du coup, je me suis laissée tenter ... Et la tentation, parfois (je dis bien parfois ne nous méprenons pas), c'est mal ... très mal ... comme dans le cas de ce roman!

Ca démarre sur les chapeaux de roues et c'est d'emblée très prenant. Souvenez-vous, je vous l'ai présenté sur mes pages facebook et twitter comme étant LE responsable de mes futures cernes, me préparant à rester scotchée à mon bouquin toute la nuit. Et? Au final? Il n'en fut rien ... telle une recette non testée avant le grand jour, le soufflé est retombé d'un coup sec .... au bout de 170 pages.

Pourquoi? Parce que ça s'essouffle et ça essoufle ... tout simplement! Et dire que ça avait si bien commencé, de courts chapitres rondement menés et diaboliquement efficaces, une alternance des personnages pour nous présenter l'action sous des angles différents, des rebondissements sans artifices, ... Mais ça c'était au départ, parce que sur la longue durée, une fois l'excitation du début retombée, il ne reste plus grand chose pour se tenir en haleine (misère je vais être dure et je n'aime pas ça ... soit). Mais au fil des pages, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, ils ne me semblaient pas authentiques parce que seule l'action me sautait aux yeux, ce cycle de point de vue à un moment ça lasse (de part le sentiment d'être baladé). Alors oui ça bouge et ça pourrait être intéressant, mais ça bouge trop et ce n'est pas assez fouillé. Oui la sensation de "rythme rapide" est là mais justement cette sensation de trop courir sans répis, ça épuise certains lecteurs (dont moi). Et le pire? Ces pseudos histoires de sentiments entre personnages qui ne font que conférer une impression de superficialité qui ne colle pas à ce que je cherche dans un bouquin.

Alors si en plus il faut s'embêter avec une chasse au trésor planquée dans le bouquin (une vraie! oui oui !) et donc y retrouver des codes et indices planqués ... bof (jeu gratuit sans obligation d'achat du bouquin qu'ils disent pour les plus motivés d'entre vous uqi voudraient s'y coller .... ;) ).

Bref je n'ai pas accroché et ne saurai sans doute pas quelle lignée sauvera le monde parce que je ne compte pas aller plus loin dans la série.

Par contre si l'un de vous va jusqu'au bout, qu'il m'envoie un petit mail pour satisfaire ma curiosité :D

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Commenter cet article

Read Us 18/01/2016 21:09

Coucou !! Ton article est bien écrit et est très claire sur les raison pour lesquelles tu n'as pas apprécié cette lecture. Je comprend ton point de vue et c'est vrai que les personnages étaient trop violent parfois. Moi j'ai finis ma lecture et j'ai adoré. J'ai trouvé qu'il y avait du suspens et de l'aventure et c'est sa qui m'a plu. Si tu souhaite tu peux jeter un coup d’œil à la critique que j'ai faite sur mon blog: http://read.me.over-blog.com/2016/01/endgame-james-frey-nils-johnson-shelton-avis.html

Voilà bisous

Sophie 19/01/2016 06:26

pas mal ont aimé et d'ailleurs me demande ce que vaut le tome 2 (que je ne lirai pourtant pas cherche la logique ^^) tiens d ailleurs si tu t y frottes un petit lien par ici ?