De chez nous - Christian Authier

Publié le 23 Octobre 2014

De chez nous - Christian Authier

« Les frontières de notre pays sont mouvantes. Elles viennent du passé et ne cessent de se renouveler en guettant l’horizon, elles n’épousent pas une identité nationale réduite à des papiers officiels, une feuille d’impôts ou une carte d’électeur. Pour les dessiner et peindre les visages qui en composent le coeur battant, nous aurons recours à l’Histoire, à la littérature, aux poètes, aux amis, aux vivants et aux morts, à des sentiments ordinaires et rares, à des souvenirs et à des espérances. Nous emprunterons des chemins buissonniers et d’autres plus balisés, des raccourcis et des digressions, des tangentes et des lignes droites.
Bienvenue chez nous.
»

Voici un de ces paradoxes sur pages comme il arrive d'en croiser. Je m'explique en une phrase: je n'ai pas aimé ce bouquin qui pourtant est bourré de qualités.

Ce court roman aborde foultitude de sujet propices à la réflexion et poussant à creuser certains points, à se documenter davantage. Ce bouquin est construit sur une base d'informations bien fournie et nul doute que beaucoup de travail fut nécessaire à sa rédaction (d'ailleurs cela se sent). De plus, la plume venant servir le sujet reflète une certaine assurance ainsi qu'une certaine volonté de vouloir faire passer un message fort.

Mais voilà, c'est dense, très dense ... Et je n'ai pas pu m'évader dans mon roman. Je n'ai pas réussi à me laisser emporter parce que cela aurait nuit à ma compréhension de l'histoire. Limite si il ne faudrait pas prendre des notes pour ne pas oublier le fil de l'histoire ... C'est bourré d'informations, c'est très intéressant, mais je n'ai rien ressenti d'autre. Je n'ai pas eu cette agréable sensation qu'est celle de sentir une émotion (quelle qu'elle soit) monter en moi et m'envahir, je n'ai pas réussi à m'attacher à l'un ou l'autre personnage, je n'ai tout simplement pas réussi à m'évader ...

En résumé, un très bon roman ouvrant la porte à la recherche d'informations, ouvrant la porte de la réflexion documentée. Mais un court roman qui ne laisse pas l'occasion de réellement s'évader au risque de s'y perdre.

Je remercie Babelio et les éditions Stock pour la découverte qui ne fut certes pas dépaysante, mais tout de même très intéressante!

Ceci constitue également ma 14ème lecture de cette rentrée 2014

De chez nous - Christian Authier
tous les livres sur Babelio.com

Rédigé par Sophie

Publié dans #litté dite blanche, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article