Peine perdue - Olivier Adam

Publié le 4 Septembre 2014

Peine perdue - Olivier Adam

Les touristes ont déserté les lieux, la ville est calme, les plages à l’abandon. Pourtant, en quelques jours, deux événements vont secouer cette station balnéaire de la Côte d’Azur: la sauvage agression d’Antoine, jeune homme instable et gloire locale du football amateur, qu’on a laissé pour mort devant l’hôpital, et une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une étrange série de noyades et de disparitions. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités en villégiature, barmaids, saisonniers, petits mafieux, ils sont vingt-deux personnages à se succéder dans une ronde étourdissante. Vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, emportés par les drames qui agitent la côte.

Un nouveau romand d'Olivier Adam et je suis joie (je vous fait grâce de la petite vidéo, elle est déjà vue).

Pour moi Adam, c'est une plume sombre et des personnages forts, travaillés au plus profond d'eux même, les amenant à sortir ce qui sommeille au creux d'eux-même.

Pour moi Olivier Adam ce sont des personnes mises en avant, et poussées, décortiquées pour toucher le lecteur aux tripes et au coeur.

Pour moi Olivier Adam, c'est la certitude que l'humain est humain, de par ses ressentis et ses sentiments extrêmes.

Pour moi Olivier Adam, ce sont des histoires sur lesquelles qu'on le veuille ou non on s'arrête pour passer la vie au microscope.

Et puis là Olivier Adam, c'est autre chose ... c'est un roman chorale où nombre de personnages se succèdent, nous livrent une part de leur vécu, en quelques pages comme ça ... C'est superbement bien fait, l'auteur aux yeux ravageurs (mon côté midinette , excusez cet égarement) a encore réussit un coup de maître des mots. Mais vous savez quoi? Cette fois-ci je ne crierai pas au coup de coeur. Je dirai haut et fort que c'est un très bon roman, parce que son exercice est périlleux et qu'il l'a exécuté haut la main en arrivant à donner un caractère attachant à chaque personnage en très peu de pages. Mais je regrette ce travail en profondeur de personnages principaux, je regrette cette chute au plus profond de l'humain sans crier gare, ces sentiments exacerbés que l'on peut retrouver dans "Je vais bien ne t'en fais pas" ou le somptueux "Des vents contraires".

Bref, si je critique, c'est parce que tout simplement une part de moi a été surprise par ce changement dans la façon de travailler un sujet. Et c'est stupide de ma part parce que c'est joliment fait et même superbement fait. Je me demande si il sera en course pour un prix prestigieux ... car chaque fois "oublié" alors que sa plume est si maîtrisée.

Au final un très bon roman, mais ... gare à la surprise!

Cette lecture est la cinquième du challenge 1%

Peine perdue - Olivier Adam

Rédigé par Sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Scarlett Julie 05/09/2014 13:30

Dans ma whish list ^^ J'avais ADORE "Des Vents Contraires" également <3

Delphine-Olympe 04/09/2014 21:26

En même temps, je trouve ça bien qu'un auteur connu et reconnu arrive encore à nous surprendre, qu'il sorte de ses propres sentiers personnels pour explorer d'autres voies.
Pour ma part, comme tu le sais, j'ai énormément aimé ce roman, que j'ai lu d'une traite.

sophie 08/09/2014 10:14

certes mais je reste convaincue qu une reconnaissance officielle est méritée (toute façon moi adam c est cause acquise à jamais <3)

delphine-Olympe 05/09/2014 21:38

Mais il a désormais son public, composé de lecteurs qui attendent ses écrits avec impatience. C'est le plus important...

sophie 05/09/2014 06:46

pour le reconnu il est encore oublié de la première sélection goucourt :(

Eve-Yeshe 04/09/2014 15:36

JE suis fan d'Olivier ADAM donc il m'attend déjà dans ma liseuse (1e expérience de best seller sur liseuse !!!)
il m'a l'air aussi prometteur que les précédents.

sophie 04/09/2014 16:49

je l'aime beaucoup beaucoup <3 (et pas que pour ses yeux je précise) sa plume même si elle est sombre est si belle vraiment j'adore