Oona & Salinger - Frédéric Beigbeder

Publié le 2 Septembre 2014

Oona & Salinger - Frédéric Beigbeder

« Il arrive toujours un moment où les hommes semblent attendre la catastrophe qui réglera leurs problèmes. Ces périodes sont généralement nommées : avant-guerres. Elles sont assez mal choisies pour tomber amoureux.
En 1940, à New York, un écrivain débutant nommé Jerry Salinger, 21 ans, rencontre Oona O’Neill, 15 ans, la fille du plus grand dramaturge américain. Leur idylle ne commencera vraiment que l’été suivant... quelques mois avant Pearl Harbor. Début 1942, Salinger est appelé pour combattre en Europe et Oona part tenter sa chance à Hollywood.
Ils ne se marièrent jamais et n’eurent aucun enfan
t. »

F. B.

Attention! Coup de coeur ...

Oui bien sûr vous avez le droit de me dire que je ne suis pas objective parce que l'on parle de Beigbeder, et que je ne m'en cache pas: il fait partie des plumes que j'affectionne le plus.

De plus, j'avoue, depuis le temps, il m'avait manqué et l'annonce d'un nouveau roman m'a fait plus ou moins l'effet suivant:

 

Oona & Salinger - Frédéric Beigbeder

Le précieux enfin arrive, il fut dévoré, savouré, dégusté.

Il en a mis du temps avant de nous ressortir un roman, et ça se sent. On sent le travail qu'il y a derrière, on sent la passion injectée dans ses lignes. Tout cela est tellement palpable que ça en devient contagieux. Une plume plus posée que certains de ses écrits, mais en gardant cependant son petit grain de folie caractéristique:

"Si la vie est ronde et jaune comme une rondelle de citron, c'est que toute la vie est un cocktail".

Une plume plus posée mais en gardant, heureusement, cette touche passionnelle transformant des sentiments en explosions:

"L'amour c'est faire semblant de s'en foutre alors qu'on ne s'en fout pas. C'est se chercher sans se trouver. Ce petit jeu si il est bien pratiqué peut durer toute une vie".

Au final, l'ensemble donne un bien joli cocktail qui correspond si bien à l'auteur. Un mélange de fraîcheur, de sentiments en tous genres, de connaisances, de travail, ... Un livre attendu et déjà terminé avec cette envie d'en avoir un autre là de suite!

Une pépite de cette rentrée, pour se replonger dans les fastes des clubs et des starlettes, en croisant de grands auteurs (Salinger, Capote, ...), en saluant le grand Chaplin, et en n'oubliant pas que durant ce temps en Europe, des vies étaient sacrifiées au nom de la liberté.

Je l'ai dévoré, savouré, et voudrais tant ne pas l'avoir lu pour le redécouvrir à nouveau...

Ce roman est ma 4ème lecture du challenge 1%

 

Oona & Salinger - Frédéric Beigbeder

Rédigé par Sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Scarlett Julie 02/09/2014 22:15

C'est le 1er titre de l'auteur qui m'attire ;)
Et les avis sont souvent élogieux !

sophie 03/09/2014 06:45

pour une première approche c'est un bon choix .... certains de ses autres titres sont comment dire .... spéciaux (même si j'adore)

Eve-Yeshe 02/09/2014 19:06

je vais le lire aussi. ce sera mon 1er Beigbeder !!!! mais le sujet est vraiment trop tentant....

sophie 03/09/2014 06:46

:) c'est un calme celui-ci

Les Lectures de Bibliophile 02/09/2014 11:51

J'ai tellement envie de me l'offrir ! C'est horrible ^^

sophie 02/09/2014 11:53

mon dieu quelle torture je n'aurais pas pu attendre!