Les mots qu'on ne me dit pas - Véronique Poulain

Publié le 16 Septembre 2014

Les mots qu'on ne me dit pas - Véronique Poulain

« “ Salut, bande d’enculés ! ”
C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison.
Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds.
Je vais leur prouver que je dis vrai.
“ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendr
ement. »

Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte.
Son père, sourd-muet.
Sa mère, sourde-muette.
L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot.
Le quotidien.
Les sorties.
Les vacances.
Le sexe.
D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie.
D’une famille différente, un livre pas
comme les autres.

Voilà un livre qui se lit d'une traite. Une fois plongée dans cette histoire, impossible d'en sortir. des mots qui résonnent de tendresse et de cruauté. Des mots sur le quotidien d'une enfant / adolescente issue d'une famille extra - ordinaire, issue d'un monde " à part" fait de signes et de "bruits".

Ses parents sont sourds mais pleins d'amour, d'humour, et d'envies. Elle, elle est ado, pleine de rancoeur, de honte, et de ses propres envies.

Et quelle histoire ... pas besoin pour l'auteure d'en faire des tonnes, de sombrer dans le mélodramatique pour nous rallier à sa cause, d'exacerber les émotions. Tout sonne juste et c'est justement ce qui donne tant de cachet à ce court roman qualifié de coup de coeur par beaucoup dont par moi.

Hier soir, je pensais juste lire quelques pages, "juste pour voir", j'ai finalement englouti le roman en entier. J'en retire une impression d'amour et d'humanité, de grandeur et de recul de l'âge, d'humour acide et d'évolution.

Un roman qui nous pousse à poser le regard autour de nous, à nous poser la question de la différence. De la différence pour ceux qui la vivent, mais aussi pour ceux qui la subissent.

Et nous? comment réagirions-nous à la place de Véronique?

7ème lecture de la rentrée, il faut croire que 7 est un bon chiffre :)

Les mots qu'on ne me dit pas - Véronique Poulain

Rédigé par Sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Delphine-Olympe 16/09/2014 21:01

A l'occasion, je le lirais bien ! Ton billet est assez convaincant... et l'ouverture est accrocheuse !

Cajou 16/09/2014 16:18

En effet, un très joli roman, je suis contente de voir qu'il commence à trouver sa place sur de + en + de blog <3

Scarlett Julie 16/09/2014 07:54

Nous sommes d'accord ;)