Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles- S.Hayes L. Nyhan

Publié le 28 Août 2014

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles- S.Hayes L. Nyhan

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946 Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s'ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu'aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d'une inconnue du Massachussetts... Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l'absence de leurs époux, partis sur le front. Étayée d'instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu'elles ont vus partir de l'autre côté de l'océan ? Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées... pour l'une des plus belles histoires d'amitié jamais écrites.

Envie d'un bon roman épistolaire? Ne cherchez plus, ces "Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles" sont faites pour vous dans ce cas.

Non sans rappeler "Le cercles littéraire des amateurs d'épluchures de patates" et pourtant si différent à la fois, ce roman nous invite à suivre une très belle et douce histoire d'amitié au milieu de la folie et de la barbarie de la seconde guerre mondiale.

Deux femmes qui n'auraient jamais du se rencontrer mais que le hasard a placé sur la même route prennent la plume et correspondent. Entre petits bonheurs et tragédies, elles échangent, en toute simplicité avec l'impression grandissante de se connaître depuis toujours.

C'est beau, c'est touchant, c'est émouvant, et pourtant si dur à la fois. Les personnages sont attachants si bien que nous arrivons à atteindre ce moment magique où la fiction ressemble tant à la réalité, ce moment où l'on regrette de fermer le livre, ce moment où l'on se pose en tentant de s'imaginer ce que sont devenus ces personnages.

L'écriture est fluide, sans chichis, sans artifices, telles des lettre d'antan retrouvées dans un grenier. Les pages se tournent au fil de l'existence de ces femmes, et poser le livre devient de plus en plus difficile.

Jusqu'au bout je me suis demandée quelle serait la fin de cette histoire, que deviendraient Glory et Rita. Et une fois au bout? Je me le demande encore, même si j'ai fait le choix de me forger ma petite idée.

Qu'il est bon d'avoir entre les mains un roman qui semble si "naturel" et "authentique". Qu'il est bon de savourer un tel moment où les émotions s’enchaînent, l'une chassant l'autre. La douceur entraîne les moments difficiles eux-mêmes annonciateurs de jours meilleurs. Une héroïne entraîne l'autre sur son chemin, une héroïne aide l'autre à se relever, une amie est simplement là pour une autre.

J'ai passé un excellent moment, et (pour l'anecdote) noté quelques recettes. J'ai navigué d'une page à l'autre, d'un événement à un autre, d'un sourire à un pleur, d'un pincement au coeur à une grande joie. Oui, parce que la force de ce roman réside en un point: nous aussi aurions aimé être amies avec ces dames.

Rédigé par Sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Scarlett Julie 07/09/2014 12:54

Vivement sa parution poche ;)

Nadège 03/09/2014 10:09

Eh bien, ça donne envie de le découvrir !

jerome 28/08/2014 16:34

J'aime bien l'épistolaire de temps en temps alors pourquoi pas !

sophie 28/08/2014 18:09

il est franchement très bon