Nom de code: Verity - Elizabeth Wein

Publié le 23 Août 2014

Nom de code: Verity - Elizabeth Wein

"Il me reste deux semaines à vivre. Ensuite, je sais que vous me tuerez. C'est le sort que vous réservez à tous les espions que vous coincez, non ? Alors autant coopérer, si ça peut m'éviter les interrogatoires brutaux du capitaine SS von Linden. Je vais vous livrer tout ce que je sais de l'effort de guerre britannique : les codes, les lieux, les modèles d'avion... Tout a commencé le jour où j'ai rencontré Maddie. Le pilote qui m'a conduite jusqu'en France, c'était elle. Nous avons tenté une invasion en tandem... Nous formions une équipe du tonnerre."

Une fois ce roman refermé, le coeur reste serré.

Ecrire ... Pour se livrer, pour ne pas ressubir de tortures, pour ne pas réaffronter son bourreau.

Ecrire pour livrer ou pour duper?

Ecrire pour se sauver ...

Ecrire pour rester vivante.

Et c'est ce que fait cette héroïne.

Ce récit est touchant, prenant. Livré en deux parties pour plus de surprises et de sentiments. Ode à la résistance savamment organisée et prenant tous les risques, ce roman nous offre une autre vision (romancée) de la guerre.

Elle est touchante cette histoire sur fond d'aviation civile. Touchante également par les choix des personnages, par leur détermination, par tout ce qu'ils ont à livrer. Touchante et pas mélodramatique, pas besoin de ça et ce serait même de trop. Seuls les faits comptent, seule la narration à la recherche de la survie prend aux tripes.

Un très bel hommage à mettre dans des mains un peu plus averties que celles auxquelles s'adressaient "14-14" paru chez le même éditeur. Un très bel hommage pour que l'on se souvienne de ceux qui ont œuvré dans l'ombre de la résistance.

Et pourtant, dès les premières pages j'ai eu du mal à entrer dedans, ayant un peu l'impression de n'avoir que des histoires de vols aériens. Il m'a fallu quelques pages pour saisir là où voulait aller le récit. Je me suis accrochée et j'ai bien fait ... J'ai quitté ces personnages sur une note me rappelant qu'ils n'étaient que fiction ... avec quelques lignes plus loin une demande de l'auteure par rapport à cette période historique : "Qu'on se souvienne". Oui on doit se souvenir et c'est ce genre d'ouvrage qui fait que justement on se souviendra ....

Merci aux éditions Castelmore pour ce récit, pour cette découverte

Nom de code: Verity - Elizabeth Wein

Cette lecture est ma première réalisée dans le cadre du Challenge 1% 

Rédigé par Sophie

Publié dans #ado - young adult, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article