Lignes de vie -Samantha Bailly

Publié le 14 Juillet 2014

Lignes de vie -Samantha Bailly

Gabrielle et Antoine se sont peut-être déjà croisés, au détour d’une rue, au jardin des Plantes ou dans un café. Mais rien ne les destinait à se rencontrer. Et pourtant, une lettre pourrait bien bouleverser leurs vies... s’ils acceptent de laisser une chance à l’improbable et de prêter l’oreille aux sentiments.
Un roman éblouissant sur la joie de se laisser prendre au jeu des sentiments et de la confidence, par l’auteure de Ce qui nous lie et Les Stagiaire
s.

Nuit blanche rime (presque) avec romance. Et qui dit romance dit Samantha Bailly.

Je vous avoue, je rédige cette chronique en cours de nuit blanche (la trouille mes amis la trouille), mais cette chronique, elle concerne un roman lu d'une traite (et là pas seulement à cause de la trouille, mais aussi grâce au talent de l'auteure).

Je l'ai déjà dit, Samantha Bailly est un kaléidoscope littéraire: de multiples facettes qui nous livrent de jolies choses quelles que soit l'angle de vue.

Nouveau style pour elle: le roman épistolaire. Un petit brin de folie débarque dans notre ère. Pensez bien: deux jeunes qui à l'heure du net et des réseaux échangeny de vrais courriers, sur du vrai papier, dans de vraies enveloppes. Un brin de folie fraîche, parce que leurs mots sont ceux de leurs coeurs et de leurs sentiments, ils se livrent et nous lecteurs nous espionnons leur courrier.

Alors oui on ne va pas se mentir on sent la fin venir avec un soupçon de cette magnifique chanson: "Message personnel"

Oui du coup j'avoue j'en profite pour ré-écouter la version des enfoirés (on a dit jeunesse et fraîcheur donc ça reste dans le thème).

C'est joliment écrit, rondement mené, ça se tient du début à la fin et honnêtement, cette petite lecture numérique m'a fait passer un très bon moment (et a réussi l'exploit de me faire penser à autre chose pendant ces quelques petites heures de lecture). Je ne peux que vous le conseiller si vous aussi vous avez besoin de déconnecter avec quelque chose de frais et de léger, aussi bon qu'une fraise tagada les calories en moins.

 

Rédigé par sophie

Publié dans #romance

Repost 0
Commenter cet article

Earane 14/07/2014 09:53

Je l'ai lu il y a quelques années, j'avais beaucoup aimé déjà à cette époque.
Je l'ai même bossé en classe cette année-là et Sam était venue à l'école pour rencontrer mes élèves.
Un super souvenir et une belle expérience pour eux !