Trylle T.1 Echangée - A. Hocking

Publié le 17 Juin 2014

Trylle T.1 Echangée - A. Hocking

Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu'elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison: elle n'est pas la personne qu'elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu'elle est attirée par lui, même si elle ne l'admettrait jamais. Mais la vérité ne tarde pas à arriver: Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd'hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu'effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l'existence.

Quelle superbe couverture! Elle ne pouvait que m'attirer. Mais qu'en est-il du contenu? Est-il à la hauteur de cette sublime illustration?

J'avoue être conquise, mais j'avoue aussi être restée sur ma faim. La lecture m'a donné une impression de "manque de profondeur" contrôlé. Tout le long, j'ai eu la sensation d'un balayage de surface des personnages, du contexte, et des lieux. Oui il y a une intrigue, oui il y a de l'action, oui le tout a un côté prenant, et oui je suis restée avec cette sensation de survol agréablement frustrant. Le constat est là: la suite est pleine de promesses

Premier volet de la nouvelle série made in Castelmore, j'ai considéré ce roman comme étant une très bonne mise en place du décor et des acteurs avant d'entrer, je l'espère, dans le vif du sujet avec le second volet. Considéré sous cet angle, j'avoue avoir pris beaucoup de plaisir à le lire et l'avoir du coup refermé frustrée .... Frustrée de ne pas en savoir plus, frustrée de ne pas savoir ce qu'il adviendra de Wendy et de Finn, frustrées de ne pas en savoir plus sur les vittras, frustrée de ... devoir patienter jusque fin août pour avoir la précieuse suite.

La plume de l'auteure est fluide peut-être un peu trop (oui je sais je ne suis jamais contente), mais le roman s'adresse à un public plus jeune que moi (monde cruel), ceci devant expliquer cela. Néanmoins, cette trop grande fluidité arrive tout de même à entraîner le lecteur dans le sillage de ses mots et devrait parvenir à se créer facilement son réseau de fans qui chercheront à connaître la suite à tout prix.

Au final, j'imagerai mon ressenti en disant que l’apéritif fut tentant, l'entrée une bonne mise en bouche, oui mais voilà du coup j'en attend beaucoup du plat de résistance!

Merci à Castelmore de m'avoir permis de découvrir cette nouvelle série, que le temps sera long jusqu'au 29 août ...

Rédigé par sophie

Publié dans #ado - young adult, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article

Lou de Libellus 17/06/2014 17:51

Tout à fait d'accord avec toi, ça manque un peu de sang dégoulinant les escaliers et de cervelle explosée aux murs. Tout le monde n'est pas Stephen King.

sophie 17/06/2014 20:36

ah non pas de sang ! j en veux pas