Respawn: les âmes en péril - Sarah K'Lane

Publié le 19 Juin 2014

Respawn: les âmes en péril - Sarah K'Lane

« Si j’ai atterri sur ce stupide jeu, et joué à recommencer ma vie...Seconde Vie... très bien choisi le nom... Si j’avais été heureuse je n’aurais jamais eu besoin de ce jeu pour me soustraire à ma réalité

Respawn, la résurrection d’un personnage dans un jeu vidéo. Afin de fuir son quotidien d’épouse et de mère, Kyra passe le plus clair de son temps sur internet. Elle renaît, tout comme son avatar, et tente d’éviter le game over. Dans ce monde virtuel d’abord, puis dans la réalité, elle rencontre Saam. Certainement le début d’une nouvelle vie.

De ces expériences, elle consigne ses impressions dans son journal intime. Il lui devient de plus en plus difficile de distinguer le tangible du fantastique. Malgré elle, une force la pousse à se transformer en un pion à l’étrange destinée.

La lecture de cette quatrième m'a d'emblée attirée. J'y voyais un roman amenant une réflexion sur le virtuel, sur la frontière parfois si mince entre celui-ci et la "vraie vie", sur la place qu'il peut prendre et ses dérives potentielles, ect . Cette présentation me rappelait subtilement ce texte de Calogero que j'avais beaucoup apprécié: Pomme C

Bref je me suis lancée sur cette lecture pleine d'espoir, et au final ce fut, pour moi, un flop presque total.

L'auteure assume pleinement le côté geek, ça pas de soucis et semble d'ailleurs y prendre beaucoup de plaisir. Par contre la plume n'a pas su m’attraper. Vous vous rappelez cette sensation atroce que j'ai ressentie en lisant Legardinier? Entendre l'héroïne glousser dans mon dos ... et bien je l'ai retrouvée ici. Mais le summum, ce qui m'a profondément dérangée, c'est de voir ces phrases gloussantes sensées être de la réflexion intérieure se terminer par "LOL". Ce fut pour moi de trop ... beaucoup trop ... ôtant le caractère intéressant du roman pour lui filer un coté superficiel qu'il ne méritait pas. Et c'est dommage, vraiment dommage parce que cette jeune romancière avait dans les mains un sujet plein de promesse, mais n'a pas su l'exploiter de façon percutante à mes yeux. Néanmoins, certains l'ont beaucoup apprécié et je peux le comprendre car au final c'est léger, très léger, mais chez moi la sauce n'a pas pris. J'attends en effet d'un bouquin qu'il me fasse oublier que je le tiens entre les mains, j'attends d'un bouquin qu'il me transporte dans ces pages et là il n'a pas pu / su. Mais bon j'avoue aussi que le "lol" à la fin d'une réflexion personnelle du personnage m'a refroidie totalement... (comme quoi un rien peut vous avoir).

Dommage, la découverte aurait pu être jolie et pleine de réflexion. Peut-être de jeunes geek pourraient-ils s'y retrouver? Sans doute, moi je n'ai pas su ... Je remercie tout de même les Editions du Panthéon de me l'avoir confié, et d'avoir pu ainsi découvrir une autre facette de leur catalogue.

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article