La garçonnière - Hélène Grémillon

Publié le 14 Juin 2014

La garçonnière - Hélène Grémillon

Ce roman est inspiré d une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987. C est l hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout.
Les êtres humains,
si.

Même si ce roman est un coup de coeur chez beaucoup de lecteurs, je dois avouer que de mon côté ce ne fut pas le cas.

Le constat est clair .... Je n'arrive pas à adhérer à la pourtant très jolie plume d'Hélène Grémillon ... Après tout on ne peut pas tout aimer ... Pourtant son sujet est fort, sa façon d'être traité est originale, mais non, une fois de plus ça ne passe pas chez moi, je ne l'ai même pas fini ... tant pis j'aurai essayé à nouveau, mais au final ... Nous ne pouvons pas aimer tous les auteurs ....

J'ai tenté de me poser et de me demander ce qui me dérangeait dans sa façon d'écrire, pourquoi je suis capable de reconnaître son talent et sa sensibilité sans pour autant accrocher. Il est clair que le psychanalyste tel que présenté ici m'a dérangée, il est clair que pour moi il y avait des longueurs. Clair aussi que sa sensibilité verse un peu dans le mélo à mes yeux d'humble lectrice. Mais pourtant il est clair et limpide que son talent est reconnu et qu'il ne me laisse pas indifférente. Mais non vraiment je n'y arrive pas, ce second essais n'a pas réussi à me convaincre en me laissant la désagréable impression de tout de même passer à coté de quelque chose.

N'allez pas rejeter d'emblée ce bouquin ni en déduire que l'auteure est inintéressante. Bien au contraire, il est bourré de qualités, que j'ai juste été incapable d'apprécier parce que sa magie n'opère pas chez moi, ni plus ni moins ...

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Satrape 17/06/2014 15:52

J'ai beaucoup aimé ce livre ! Mais comprends ta chronique car le ressenti est propre à chacun.

sophie 17/06/2014 15:59

oui je pense que c est uniquement un soucis de compatibilité entre la plume et moi parce que je ne renie nullement le talent de l'auteure

jerome 15/06/2014 08:44

Sans doute bien trop psychologique et trop mélo pour moi !

Lou de Libellus 14/06/2014 18:51

Elle n'est peut-être pas parente de Jean Grémillon. Elle est mariée à Julien Clerc (qui a l'âge de son père). Circonstances atténuantes à l'unanimité du jury.
Elle est très bien ton interface nouvelle version : que demande le peuple de plus ?

sophie 14/06/2014 19:04

mais merci pour cet parenthèse, je ne savais pas qui etait sa moitié (potins potins j adore ça)