Destruction d'un coeur - Stefan Zweig

Publié le 25 Juin 2014

Destruction d'un coeur - Stefan Zweig

Il lui avait tout consacré, sa vie et son argent, mais cette nuit-là, sur la Riviera, c'est le choc : le père surprend sa fille qui sort de la chambre d'un inconnu. Obsédé par cette vision, incapable d'en parler, il se laisse gagner par une étrange violence...

Stefan Zweif maître incontesté du maniement des émotions et des sentiments fait à nouveau preuve de son talent dans cette nouvelle qui prend aux tripes et au coeur.

Quand je lis du Zweig, j'ai toujours la petite palpitation constante dans le ventre ... celle que vous ressentez lors de grands événements, lorsque vous êtes personnellement touché par telle ou telle chose. Parce que quand je lis du Zweig, je ressens chaque lettre et chaque virgule au plus profond de moi tant sa plume est finement aiguisée pour venir transpercer en plein coeur.

J'ai ressenti la colère et la tristesse de ce père, j'ai ressenti sa détresse et sa solitude, je l'ai vu se détruire le coeur, j'avais envie de pleurer avec lui, d'hurler avec lui, ou de simplement lui tenir la main ...

Un coup de coeur, simplement un coup de coeur ...

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Lou de Libellus 29/06/2014 07:55

Ça, c'est de la mise en page !
Comment elle a fait ? D'après vous ? Elle a logé son menu sur une seule colonne - je n'ai pas récupéré le mien comme à l'origine, elle présente ses articles récents avec des vignettes - elle a un ticket avec le gérant belge d'OverBlog ?

Stefan Zweig, c'est un grand. J'ai lu mais je ne m'y suis pas encore attaqué en chronique, c'est dire.

Toutefois, Sophie, bien que tu aies une catégorie "litté dite blanche", tu ne devrais pas abuser de la blanche - qui explique peut-être ta montée vertigineuse en informatique. Cela m'est venu en lisant ce que tu écris sur 'Mon grand-père etc.' ; - )