Le monde de Kopano - Franswa

Publié le 2 Mai 2014

Le monde de Kopano - Franswa

" Je presse l'épaule de Sophie et j'en profite pour lui remettre la bretelle bleue de son débardeur, celui que j'aime tant..."

A Paris, Ernest, vit plus ou moins bien la première grossesse de sa femme, lorsqu'il se voit proposer un voyage au Cap pour collaborer à des recherches scientifiques. Au Cap, en Afrique du Sud, Kopano, un petit garçon au regard naïf observe le township entre sa mère alcoolique, son frère délinquant et son beau-père admirable.


Deux destins parallèles, que tout sépare, finissent par se
croiser."

Je vais vous avouer une chose: je suis très embêtée. Très embêtée parce que je vais de ce pas vous faire un compte-rendu peu élogieux d'un roman reçu dans le cadre d'un partenariat, avec cette sensation (que j'ai déjà malheureusement connue) d'être peu reconnaissante envers le bouquin reçu. Mais après tout mon avis n'engageant que moi, d'autres auront sans doute des ressentis plus positifs.

Cette histoire exploite de très bons thèmes très intéressants:

- l'Afrique du Sud

- la paternité vue par un jeune père en pleins doutes.

L'histoire en elle-même est très originale, très prometteuse, et pleine de promesse, mais voilà, la plume n'a pas suivi et ça c'est vraiment dommage.

Le récit alterne les moments à Paris et les moments en Afrique, mais le grand écart est énorme, vraiment énorme rendu le tout incohérent au final. Le style d'écriture dans son ensemble ne m'a quant à lui pas séduite. Si bien qu'au final je me suis interrogée sur l'âge de son auteur dans la mesure où j'avais l'impression de lire un récit écrit par quelqu'un de très jeune rempli de bonnes intentions, mais manquant de cadre.

Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai passé un mauvais moment, je mentirais. Parce que en effet, les sujets abordés sont sensibles et originaux (la grossesse vue par le père n'est pas tant que ça exploitée en littérature avouons-le), et j'ai pris tout de même du plaisir à suivre ces deux personnages. Cependant, l'auteur manque de travail ou d'encadrement, au choix (ou plutôt à creuser) et je suis convaincue qu'avec de bons conseils et plus de maturité littéraire, le résultat pouvant sortir de cette plume serait plus que prometteur et pourrait même être gage de très bon moment.

Je ressors donc mitigée par cette lecture, mais je remercie tout de même les éditions du Chemin Vert pour ce partenariat dans le cadre de la Masse Critique Babelio. Quant à Franswa, j'espère vraiment que nous aurons l'occasion d'un jour lire son véritable talent.

tous les livres sur Babelio.com

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche, #partenariat

Repost 0
Commenter cet article