Un tout petit rien - Camille Anseaume

Publié le 13 Avril 2014

Un tout petit rien - Camille Anseaume

"Le monde de Camille, 25 ans, s écroule lorsqu elle se découvre enceinte de l homme avec qui elle partage ses nuits mais pas beaucoup plus.

« Le plus gros engagement qu on ait pris ensemble, c était de se dire qu on s appellerait en fin de semaine. C était quand même un mardi. [...] C est beaucoup plus que sexuel, c est beaucoup moins qu amoureux. C est nos culs entre deux chaises... »

Son amant claque la porte en apprenant la nouvelle. Commencent alors pour elle douze semaines d hésitation, entre réunions avec ses amies, rencontres houleuses avec sa famille, et rendez-vous médicaux. Camille fait des listes de « pour » et « contre », désespère en montant les sept étages qui la mènent à sa chambre de bonne, et pleure quand un de ses yaourts vient s écraser en bas... Le temps file mais elle ne parvient pas à faire son choix : garder l enfant et l élever seule, ou s en séparer et tenter de reprendre le cours normal de s
a vie ?"

En lisant ce roman, j'ai fait une étonnante découverte: oui, il est possible de rire et de pleurer sur une même phrase.

Ce bouquin n'est pas "un tout petit rien", c'est un tout grand roman né d'une plume à coeur ouvert. Une plume toute jeune, mais qui pourtant transpire la maturité alliant gravité, émotions et dérision.

Ce bouquin est l'histoire d'une jeune femme qui se découvre maman envers et contre tout ou plutôt envers et contre tous. Cette petite pépite découpée en tous petits chapitres (un peu à la manière de Fournier mais avec beaucoup plus de sensibilité et dans le respect total de la vie qui grandit) nous permet de reprendre notre souffle après chaque pensée, chaque anecdote pour passer à la page suivante afin de savoir comment vont Camille et son bébé.

Tourner les pages de ce tout petit rien, c'est s'aventurer dans les sphères de la maternité monoparentale mais en restant dans la pudeur, le respect, et surtout l'authenticité que j'aime tant voir à travers les lignes.

Tourner ces pages, c'est aussi se prendre une claque magistrale et se rappeler la chance que l'on a d'avoir nos monstres enfants. C'est aussi accepter de se remettre en question en tant que parents car les possibilités d'arrêts sur soi son nombreuses et parfois là où on les attends le moins, au détour d'une phrase pleine d'humour et pourtant lourde de sens.

Je me permets cependant une petite note à l'attention de cette jeune auteure: votre liste de naissance (lexomil, corde, .... )ne croyez pas qu'elle n'est valable que pour les mères célibataires ... j'avoue que sur ce passage, j'ai bien ri et me suis demandée comment j'ai pu ne pas y penser.

Je ne peux que vous inviter à vous plonger dans les mots (dans le coeur) de Camille. Allez à la découverte de cette plume pleine de sincérité, vous n'en sortirez pas indemnes. Et si ça c'est un premier roman, je frétille d'impatience à l'idée qu'il y en aura peut-être d'autres.

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

camille 22/04/2014 10:45

Merci mille fois ! Oui tiens c est vrai pour la liste de naissance, c est valable pour les meres celib et les autres ! Sauf peut être le vibromasseur ? Quoi que... ;)

sophie 22/04/2014 10:54

(et puis si même le vibro peut servir lol)

sophie 22/04/2014 10:47

^^
vu comment ils étaient sages, calmes, tout ça hier j'y repensais à cette liste (et je me marre comme une baleine en repliant les culottes Dora de ma fille ;) )

Julie 18/04/2014 22:45

OK, tu m'as convaincue :)

Denis 13/04/2014 21:40

à lire donc

Au fil des pages 13/04/2014 20:45

ca m'attire ce livre, merci pout ton avis

Cécile 13/04/2014 20:35

*lève le doigt* O:)