Si je reste - Gayle Forman

Publié le 4 Avril 2014

Si je reste - Gayle Forman

"Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle. Quand, un jour, tout s'arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture... Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l'hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d'avant, imagine sa vie d'après. Sortir du coma, d'accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste..."

Roman ado facilement lu et prenant, "Si je reste" m'a cependant un peu laissée sur ma faim.

Ce livre, c'est l'histoire d'une ado presque modèle et réservée dont la vie va virer au tragique du jour au lendemain (et même d'une seconde à l'autre), suite à un accident de la route. Alternant passé et présent, les flash-back nous emportent dans les souvenirs de Mia, sorte de fil conducteur de sa prise de décision: partir ou rester, vivre ou mourir. L'auteure nous promène donc en nous faisant passer des soins intensifs froids et sinistres aux souvenirs chauds et joyeux d'une enfance heureuse et sans heurts, comme autant d'invitations à nous poser sur des thèmes tels que : le sens de la vie, la mort, l'amour, l'amitié, ...

Cependant, bien que la plume soit agréable, je n'ai pas été touchée plus que ça par le roman. Bien sûr, j'avais envie de tourner les pages pour "savoir" non pas comment l'histoire se terminerait (car la fin on s'en doute avant même d'avoir fini le premier chapitre), mais plutôt pour savoir comment la fin serait amenée. Je n'ai pas ressenti la grande émotion annoncée, allant même jusqu'à trouver certaines scènes trop formatées, trop dans le cliché. Sans mentir, par moment, j'ai presque eu l'impression de voir courir les personnages au ralenti sur un fond sonore mélo-trémolo avec gros plans sur leurs yeux humides et apeurés, ce qui m'a profondément dérangée. Même si, je ne vais pas vous mentir, l'un ou l'autre passage ont réussi à m'arracher une larmichette, mais sans plus.

En résumée, ouvrir "Si je reste", c'est passer un excellent moment, mais à la condition de ne pas être trop exigeant sur la profondeur des émotions que l'on attend d'un tel sujet. Maintenant, j'avoue que sur le sujet "soins intensifs", la merveille lue dernièrement ("Réparer les vivants") a fait de moi un public difficile sur le sujet (même si le fond de l'histoire et le public auquel ce roman s'adresse est radicalement différent, seul le décor reste pareil) et sur le traitement des émotions. Ceci expliquant cela, je tiens peut-être là la raison de ma frustration émotionnelle par rapport à ce roman?

Quoiqu'il en soit, un bon roman ado, un bon moment bouquin, mais sans plus!

Rédigé par sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Commenter cet article

Scarlett Julie 04/04/2014 09:34

Je sais qu'il plaît énormément aux ados, je leur conseille facilement ;) Je l'ai lu à sa parution il y a quelques années, un bon moment lecture aussi !