Sale gosse - Stephen King

Publié le 20 Avril 2014

Sale gosse - Stephen King

« Souvenez-vous, ça revient sous les traits d'un enfant… »

"Un gamin diabolique qui provoque immanquablement la disparition de vos proches, un sale gosse qui a conduit le comptable George Hallas dans le couloir de la mort. Et qui pourrait bien un jour croiser votre chemin…"

Je viens de le refermer, toute soufflée par ce que j'ai lu, avec la divine impression d'avoir 15 ans, un régal, une merveille, une pépite, du King du vrai quoi!

Bon ok, je quitte le mode groupie et je m'explique.

Cette nouvelle m'a époustouflée, j'y ai retrouvé le grand King que je lisais ado. J'avais coupé après "La ligne verte" (excellent roman ceci dit en passant) tout simplement parce que j'étais partie vers d'autres domaines, je n'arrêtais pas de me dire que je devais renouer (ce qui fut fait avec 22/11/63 que j'ai dévoré mais qui pour rappel n'a rien à voir avec ses écrits habituels), et là je lis ce "Sale Gosse" qui me replonge dans la même noirceur, la même pression, le même style de mot qu'on lui connait et que j'adulais adolescente. Quelques années plus tard (oui quelques et pas plus!), sa plume fonctionne toujours autant sur moi, addictif, justement dosée (bien que la nouvelle étant courte, je n'ai pas regretté le nombre de pages qui correspondait à pile ce qu'il fallait), et avec une fin ... digne de l'auteur.

Un vrai petit moment de plaisir. Et sachez que même si ce billet vous donne une impression de groupie adulescente ... je l'assume totalement! Vivement l'arrivée de Joyland prévue pour le 2 mai!

Rédigé par sophie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article