Puzzle - Franck Thilliez

Publié le 18 Avril 2014

Puzzle - Franck Thilliez

"Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa. Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros. Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. » Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire… Et Paranoia peut alors réellement commencer…"

Il y avait un petit temps que je n'avais plus ouvert un thriller. Chose faite avec ce bon bouquin qui m'a scotchée même si j'ai senti venir la fin (mais pour une raison bien précise que je détaillerai plus loin dans ce billet).

Avec Thilliez, je me suis vraiment sentie oppressée et prise dans la course pour participer à Paranoïa. La recherche de l'entrée du jeu fut intense, mais vraiment intense. L'envie de tourner les pages était belle et bien présente, avec une irrésistible envie de savoir. La course au trésor est lancée, les pages défilent très vite.

Une fois dans le jeu, les choses se corsent un peu alternant passages d'une grande intensité et quelques longueurs, mais qu'à cela ne tienne, le roman ne perd rien de son coté captivant dans la mesure où la plume de Thilliez est suffisamment intelligente que pour nous faire oublier ces "petits moments d'égarement", l'ambiance reste suffocante (juste de quoi sursauter si quelqu'un a la bonne idée de claquer une porte dans votre dos).

Et puis vient la fin, que j'ai malheureusement vue venir mais pour une bonne raison. L'auteur nous offre une fin qui aurait pu être assez originale mais malheureusement exploitée dans d'autres romans et donc .. le déjà vu étant là la surprise fut moindre.

J'ai passé un bon moment avec ce roman très prenant. Dommage pour cette fin qui bien qu'étant cohérente avec le reste du bouquin m'a donné une impression de déjà vu qui m'a dérangée et qui a du coup cassé un peu la magie noire de l'histoire. Il s'en est fallu de peu pour le coup de coeur, une autre ficelle de fin l'aurait sans aucun doute amené à rejoindre le cercle de mes thrillers préférés.

Rédigé par sophie

Publié dans #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article

gruz 18/04/2014 14:13

Oui c'est vrai, on peut s'attendre à la fin, mais Thilliez fait tellement bien les choses que ça ne m'a pas trop dérangé. Dans ce style de bouquin Thilliez est un artisan orfèvre.