Les domestiques - M. Marshall Smith

Publié le 1 Avril 2014

Les domestiques - M.  Marshall Smith

"Vous croyez aux miracles? Mark n'y croit pas. Il a onze ans et trouve sa vie sinistre. Il a dû quitter Londres pour aller vivre dans une ville grise et froide, sur la côte. Sa mère, autrefois si enjouée, est toujours trop fatiguée pour sortir. Et il déteste son nouveau beau-père, qui fait tout pour le contrarier et l'empêcher de s'amuser. Mark se sent seul et s'ennuie à mourir. Jusqu'à ce qu'il rencontre la vieille dame qui loge en dessous de chez lui. Elle lui offre du thé, des biscuits, un peu de réconfort... et la clé d'un monde ancien et secret où s'affairent d'étranges domestiques. Mark n'imagine pas à quel point cette rencontre va changer sa vie..."

Premier sentiment concernant ce bouquin: il y a eu comme qui dirait une erreur de casting ...

Collection terreur qu'ils avaient dit ... ah bon ? Dès le départ, je savais que je lisais tout sauf un bouquin terreur, j'avais limite l'impression de lire un roman jeunesse, et j'avoue que cela m'a fortement dérangée. Pourquoi? Parce que je fonctionne comme un gosse: si on m'annonce quelque chose, et bien j'aime que la dite chose se produise.

Passée au delà de ce qui m'ennuie fortement, j'ai tout de même prix beaucoup de plaisir à lire ce court roman qui m'a un peu donné l'impression d'avoir des faux airs d'une modernisation de "Finding Neverland", l'aspect féerique en moins. Au fil des quelques 160 pages, nous pouvons voir le jeune Mark grandir, par la force des choses liées à la situation familiale qui est la sienne, aidé de cette vieille dame détenant la clé d'une porte menant vers un monde passé. Au cours de ces quelques pages, nous suivons, le coeur noué le parcours de David, nouvel époux d'Yvonne, la maman qui se bat contre la maladie; tous deux formant un couple soudé et attachant

Fable des temps modernes, "Les domestiques" est un excellent roman parlant de vie et de mort (dans tous les sens du terme que vous voudrez). C'est aussi un bouquin attachant, mais certainement pas un bouquin "terreur". Et ce qui est dommage, c'est que la lecture est biaisée par cette erreur de catégorisation, j'imagine que beaucoup ont du laisser tomber en cours de route et passer ainsi à coté d'un si beau moment.

Suivez également l'avis du Lecteur de l'ombre qui m'a fait découvrir ce roman.

Rédigé par sophie

Repost 0
Commenter cet article