L'instant précis où les destins s'entremêlent - Angélique Barbérat

Publié le 12 Avril 2014

L'instant précis où les destins s'entremêlent - Angélique Barbérat

"Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à coeur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… »
Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais l
a même."

Ce roman démarre sur le drame de la violence conjugale: un enfant de 5 ans découvre sa maman décédée sous les coups de son père. A partir de là démarre un récit traitant de cette violence, du silence des victimes, d'amour et de ce qui lui donne sens, d'espoir, de rêve, le tout se rassemblant sous la bannière de la résilience.

Découpé en petits chapitres, ce roman se lit facilement d'une traite. Une plume sensible mais qui peut se faire violence sert l'histoire en lui donnant une intensité qui fait vibrer, aimer, détester, rêver, pleurer. Lire ce bouquin, c'est passer par diverses émotions qui se chevauchent, mais c'est aussi accepter de se laisser promener par le destin qui joue un rôle essentiel dans cette histoire (et le destin on y croit ou on y croit pas). On serait tenté de se dire que certaines coïncidences de l'histoire sont trop énormes pour que la sauce prenne, et pourtant il n'en est rien, tant celles-ci sont amenées de façon intelligentes .Autre force de ce roman, arriver à doser subtilement les mots que pour éviter de tomber dans le gratuitement mélodramatique (le risque étant d'en faire "trop") mais en arrivant pourtant à faire passer la gravité à faire passer au moment voulu de façon juste et sincère.

J'ai pris énormément de plaisir à suivre les histoires de Coryn et de Kyle, à voir leurs destins s'entremêler et ce jusqu’à l'ultime rebondissement, l'ultime révélation. Car oui, à aucun moment le récit ne essouffle, jusqu'au point final le lecteur est happé par l'histoire sans pouvoir la poser.

Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat qui m'a permis de passer un moment plus qu'agréable me rappelant les meilleurs récits de Gavalda en étant un cran au dessus dans l'exploitation des sentiments et des émotions.

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Commenter cet article

Scarlett Julie 12/04/2014 19:13

Il me tente depuis sa parution celui-ci !