Douze raisons de l'aimer - Jamie S. Rich / Joëlle Jones

Publié le 14 Avril 2014

Douze raisons de l'aimer - Jamie S. Rich / Joëlle Jones

"12 raisons de l’aimer raconte en douze séquences les hauts et les bas de la relation amoureuse d’un jeune couple, Gwen et Evan. Faisant abstraction de tout ordre chronologique, les auteurs nous entraînent dans cette romance, s’attardant sur l’infiniment petit (ces mauvaises blagues que l’on peut faire parfois pour faire le malin) comme l’infiniment grand (nos rêves les plus secrets). Une fois assemblé, ce puzzle de 12 pièces forme une superbe tranche de vie." (résumé éditeur livré sur Babelio)

Quelle déception ...J'avoue ne pas avoir trouvé la superbe tranche de vie annoncée.

Commençons par les dessins. Joli coup de crayon maîtrisé, certes. Cependant, je n'ai pas de trouvé de signature propre dans les traits ou les couleurs, ou .... Simplement de beaux dessins bien réalisés, mais à mon sens sans apport particulier donnant un cachet supplémentaire. Bref un beau coup de crayon auquel il manque un petit quelque chose pour éviter de tomber dans le "normal/bana".

L'histoire ... En effet, 12 tranches de vie, mais qui ne m'ont pas interpellées. Ce bouquin dénué de quatrième de couverture, je l'ai trouvé en bouquinerie (pour pas grand chose ouf car payer les 15 euros du bouquin neuf m'aurait fait mal) et me suis laissée séduire par le titre. Je m'attendais à y trouver nos travers du quotidien présentés soit de façon caricaturale, soit de façon à mettre en avant la carte émotion. Je vous avouerai que je n'ai rien retrouvé de tout ça, là aussi il manquait sa pointe d'originalité faisant de ce recueil un assemblage de scénettes banales et sans aucuns intérêt étant donné qu'elles ne sont pas exploitées sous quel qu’angle que ce soit.

C'est vraiment dommage, car l'idée de départ était très bonne et séduisante. Mais voilà, encore une de ces idées non exploitée jusqu'au bout, transformant du coup une idée de génie en flop (à mes yeux entendons-nous).

Bon au moins ma lecture d'hier soir était cohérente avec ma soirée: pas terrible. Quant à ce bouquin, il va retourner d'où il vient: à la bouquinerie!

Rédigé par sophie

Publié dans #graphiques - bd

Repost 0
Commenter cet article