Mystic City - Theo Lawrence

Publié le 8 Mars 2014

Mystic City - Theo Lawrence

"Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds. Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepté de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé. Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence."

"Quelle fin, bon sang quelle fin, je veux la suite", voici qui résume mon ressenti à la fermeture du livre.

J'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman. Et ce pour une raison: je me suis fixée sur l'argument "Roméo et Juliette" que je ne voyais pas venir sauf au travers de l'une ou l'autre allusion. Une fois le deuil fait du parallèle avec l'oeuvre du grand William, je suis entrée en sautant à pieds joints dans ce roman très prenant.

Un très bon rythme sert le bouquin alternant action, émotions, et doutes. Une psychologie des personnages qui sort un peu du lot par rapport aux autres romans "grands ados" lu dernièrement (ça ne minaude pas, ça avance, agit et file vers ses objectifs et idéaux) donne un cachet supplémentaire à l'ensemble qui de plus ne souffre pas vraiment de longueur; cette plume court tambour battant pour dynamiser le récit de cette histoire d'amour, de haine et de valeurs.

Les valeurs justement parlons-en! Car oui, derrière l'épopée de ce couple se cachent des sujets de réflexions sur lesquels il fait parfois bon de se poser. Ainsi, j'ai pu m'attarder sur:

- le bien , le mal, le vrai et le beau

- la différence de classes

- la manipulation par la désinformation

- la peur de l'autre

- ...

Derrière les aventures de ce couple se cache un gros travail d'écriture, un effort pour fournir une intrigue de qualité et originale sans pour autant avoir recours aux vampires, aux anges, ... Les Mystiques sont certes des créatures dotées de pouvoirs, mais ils diffèrent de ce que l'on voit habituellement (et c'est sans doute ça qui donne un attrait supplémentaire). Le couple aussi fort que fragile ne verse pas dans le romantico-pathétique et est fidèle à sa ligne de conduite de A à Z. Les "méchants" sont réellement méchants, et chaque personnage n'est pas vraiment celui que l'on croit.

En résumé: ça bouge, ça rebondit, ça vous agrippe, et ça donne un autre souffle à la littérature du genre. Si il est des bouquins pouvant inciter nos chers ados à s’asseoir devant un roman, celui-ci en fait certainement partie.

Quant à moi, j'ai envie de savoir la suite (surtout après avoir eu le souffle coupé sur l'intensité de la bataille finale), j'ai envie de retrouver Aria et Hunter dans ce New-York futuriste, mais j'ai envie autant que je redoute .... J'espère que ce second volume sera à la hauteur et que le soufflet ne retombera pas.

Affaire à suivre .... et bouquin à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas!

Rédigé par sophie

Publié dans #ado - young adult

Repost 0
Commenter cet article

Noctenbule 09/03/2014 19:34

et combien de pages?

sophie 09/03/2014 19:37

400 et des broutilles

Julie 08/03/2014 10:40

Cool ! Et la suite est déjà parue?

sophie 08/03/2014 11:23

non ... frustration ultime