L'ami du petit tyrannosaure - F. Seyvos / A. Vaugelade

Publié le 20 Mars 2014

L'ami du petit tyrannosaure - F. Seyvos / A. Vaugelade

"Il était une fois un petit tyrannosaure qui n’avait pas d’amis parce qu’il les avait tous mangés. Il avait essayé de se retenir très fort, mais il avait toujours si faim, si faim, qu’il se jetait sur chaque nouvel ami et n’en faisait qu’une bouchée.
Ce jour-là, le petit tyrannosaure venait juste d’avaler son dernier nouvel ami. Il pensa qu’il était seul désormais, totalement seul dans la grande forêt. Il fut pris d’une immense tristesse et se mit à pleurer. Puis il sentit qu’il commençait déjà à avoir faim, et il se mit à pleurer encore plus fort.
Heureusement, quelqu’un s’approchait. Quelqu’un qui savait comment faire pour ne pas être mangé. Quelqu’un qui allait changer la vie du petit tyrannosaure. Pour toujou
rs."

Cet album nous a été offert par une amie qui le trouvait totalement adapté à mon 5 ans: dinosaures et humour "pourri".

Commencez une histoire en annonçant que le petit dino n'a pas d'amis parce qu'il les mange et bang effet garanti: ça rigole .... Et en effet cette histoire est drôle, décalée certes mais drôle et mignonne (si si je vous assure).

Abordant le respect, la patience, les apprentissages, l'amitié, ... ce petit bouquin est plein de bons sentiments et d'humour (ben oui le petit dinosaure qui trépigne d'impatience c'est drôle!). Les dessins, de part leur coup de crayon et les tons utilisés adoucissent le récit en y ajoutant l'humour visuel nécessaire pour accrocher les petits et gommer le petit défaut du héro (petit défaut nous sommes bien d'accord) en allant jusqu'à le rendre attachant (mais n'oubliez pas les enfants, manger ses amis c'est malllll).

Lire cet album avec les trolls, c'est accepter de prendre le temps, de verbaliser, d'échanger et de partir dans une conversation où vous ne pensiez pas aller.

Un bon moment, pas un coup de coeur, mais un bel album à partager.

Rédigé par sophie

Publié dans #albums jeunesse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Valentyne 20/03/2014 06:16

Un coup de cœur pour mon fils aussi (il y avait dans sa classe un enfant qui mordait pour un oui ou pur un non ...ça avait permis de dédramatiser :-))