35 kilos d'espoir - Anna Gavalda

Publié le 29 Mars 2014

35 kilos d'espoir - Anna Gavalda

"Grégoire est renvoyé de son collège, et son grand-père, qu'il adore, refuse de le consoler. "D'accord, j'ai compris. Je ne suis pas complètement crétin, quand même. Je voudrais bien travailler ; mais l'ennui, c'est que je n'y arrive pas. Tout ce qui se passe à l'école, c'est comme si c'était du chinois pour moi. Ça rentre par une oreille et ça ressort de l'autre." Grégoire déteste l'école si fort, qu'en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu'il aime, son refuge, c'est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Quand Grégoire est renvoyé du collège, Léon est furieux, cette fois. Il renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. Il est peut-être temps pour Grégoire d'accepter de grandir.."

Petit roman jeunesse vite lu (et très vite lu si on tient compte du fait qu'il est bien écrit).

35 kilos d'espoir, c'est un petit condensé de notions qui me parlent et qui m'ont fait penser à mon quotidien sur le terrain.

35 kilos d'espoir, c'est le récit d'un jeune ado qui doit grandir et qui est en décrochage, qui ne trouve pas de sens à l'école (oui là je regarde mes documents de boulot j'avoue) parce que ce qu'il veut, c'est travailler, c'est avoir du concret et non avaler des notions théoriques.

35 kilos d'espoir c'est le combat d'un élève au banc de touche contre lui-même pour ne pas y rester, c'est retrouver confiance en un système qui semblait si repoussant et si inintéressant.

35 kilos d'espoir c'est la vie d'un ado qui trouve du réconfort auprès de la forte personnalité de son grand-père, sorte de déclencheur dans le processus de ré-ancrage scolaire.

Un superbe petit roman à mettre dans beaucoup de mains, tant des élèves que des enseignants, un très bon petit roman même si .... je n'ai pu que penser boulot du coup!

Rédigé par sophie

Publié dans #romans pour les plus jeunes

Repost 0
Commenter cet article